Pourquoi aime-t-on les méchants ?

Façon de penser Lundi 26 novembre 2012

Réécoute
Pourquoi aimons-nous les méchants ?
Ce week-end, on apprenait la mort de Larry Hagman, alias "JR". Le premier vrai héros méchant de l'histoire des séries TV. "Héros" et "méchant" sont-ils des termes contradictoires ? Éléments de réponse avec notre philosophe maison.

 

RIP "JR". Larry Hagman restera pour toutjours l'éternel héros sans scrupules de Dallas

 

"JR" est peut-être le premier personnage de série qui soit à la fois héros et méchant. Et pourtant il a été adoré, voir adulé, et ce par plusieurs générations.

Alors pourquoi aimons-nous tant les méchants ?

Certes il s'agit souvent des personnages les plus intéressants dans les films ou dans les séries TV. Nelly Olsen est quand même plus drôle que Laura Ingalls, Dark Vador bien plus intéressant que Luke Skywalker etc ...

Le bien n'existe pas sans son côté obscur. Qui est souvent bien plus marrant, on vous l'accorde.

Pour aller plus loin, (ré)écoutez la "Façon de penser" de Gilles Vervisch en haut de cette page.

 

Le conseil lecture philo du jour : le Manuel d'Epictète - Celui qui nous précise "qu’il faut de tout pour faire un Monde" (et oui cela ne vient pas que d'Arnold et Willy. Incroyable.)

 

Suivez Gilles Vervisch sur twitter : @GVervisch

> Toutes les chroniques "Façon de penser"

> Abonnez-vous au podcast !

 

Commentaires