Pour quoi serais-je prêt à donner ma vie?

Façon de penser Mercredi 13 novembre 2013

Réécoute
Pour quoi serais-je prêt à donner ma vie?
Aujourd'hui, dans une société qui paraît individualiste, pour quoi serait-on prêt à risquer sa vie ? Mais pourquoi est-ce que je devrais donner ma vie?

 

C'est la question posée par Radio France à travers une Grande enquête à l'occasion du centenaire de la Première Guerre Mondiale: "Pour qui ou pour quoi est-ce qu'on serait prêt à risquer sa vie ou même, à la donner?"

Question très "hegelienne", en fait, du nom du philosophe allemand Hegel, pour qui je dois tout à mon pays, alors, je peux bien lui donner ma vie (en même temps, on voit bien qu'il n'a pas l'air commode). 

Tout ce que l'homme est, il le doit à l'Etat.


 

Quoi? Est-ce que ça ne sent pas un peu la naphtaline cette idée de "mourir" pour son pays ? D'autant plus si on se souvient des quelques 600 soldats français fusillés "pour l'exemple" pendant la guerre de 14-18...

 

> Retrouvez toutes les chroniques "Façon de penser"


> Abonnez-vous au podcast : RSS et iTunes

Commentaires