Politique fiction et Mélenchon

Plan B (best of) Jeudi 09 février 2012

Réécoute
Politique fiction et Mélenchon
Frédéric Bonnaud reçoit Adam Price pour sa série Borgen (Arte) et Stéphane Alliès pour son livre Mélenchon le plébéien (Robert Laffont).

Borgen, une série de Adam Price, diffusé à partir du 9 février 20h35 sur Arte.

La conquête du pouvoir par une femme et son combat pour s’y maintenir. Une captivante série danoise.
Borgen ("Le Château") surnom que les Danois donnent au siège du Parlement et aux bureaux du Premier ministre à Copenhague. Leader du Parti centriste au caractère bien trempé, Brigitte Nyborg accède au pouvoir. Petites et grandes batailles. Après The Killing, un autre fleuron de la fiction danoise à ne pas manquer. FIPA D’OR de la meilleure fiction en 2011, Borgen dépeint la lutte pour la conquête du pouvoir dans le Danemark d’aujourd’hui et les conséquences que ce combat implique pour ceux qui s’y sont engagés, tant sur le devant de la scène publique que dans leur vie personnelle. Série brillante, Borgen passionne par sa capacité à prendre la mesure et à couvrir tous les ressorts d’une démocratie moderne. Birgitte Nyborg est une femme politique qui a permis à son parti d’obtenir une victoire écrasante. Elle doit maintenant répondre à la question la plus importante de sa vie : jusqu’où peut-on aller pour obtenir le pouvoir ?

 

Mélenchon le plébien, un livre de Stéphane Alliès et Lilian Alemagna, publié chez Robert Laffont.


Et si le troisième homme de cette présidentielle c'était lui ?

Jean-Luc Mélenchon, 60 ans, candidat du Front de gauche soutenu par le Parti communiste français est un « plébéien ». A Rome, le défenseur du peuple contre « l'oligarchie », tribun hors pair, pétri de philosophie antique et marxiste, le républicain fondamentalement laïque, a été dépeint en « populiste ». Mélenchon dérange. Mais le connaît-on vraiment ? Cette toute première biographie, sans concession ni caricature, permet enfin de connaître la vie de ce natif de Tanger, révéléà la politique en Mai 68, dans son lycée de Lons-le-Saunier. Rythmé d'anecdotes savoureuses, truffé de révélations pas toujours tendres, le récit nous emmène à Besançon avec « Mémé», l'étudiant lambertiste de la très secrète « Organisation communiste internationale » (OCI), puis avec « Jean-Louis Mula », journaliste socialiste dans le Jura parti ensuite « faire de la politique »à Massy et devenir un jeune fidèle de Mitterrand, dont Mélenchon se rêve aujourd'hui en héritier.

 

 

Commentaires