Plus de pétrole, il faut des idées

World in Progress Samedi 03 août 2013

Réécoute
Plus de pétrole, il faut des idées
Comment vivra-t-on lorsque le pétrole sera devenu un produit de luxe ? Dans le sud-ouest de l'Angleterre, les habitants de Totnes imaginent ensemble l'après-pétrole. Circuits courts, déplacements doux, fleurs comestibles, monnaie locale : bienvenue dans une ville en transition.

 

Totnes dans le sud du Devon. Ses marchés, son chateau et ses 7 700 âmes. Selon la légende locale, c'est ici que Brutus de Troyes, le fondateur de la Grande Bretagne aurait posé le pied sur l'ïle pour la première fois.

Totnes / CC Reading Tom

Mais Totnes est surtout connue pour sa communauté New Age. Ici, la bohème est un mode de vie, on mange bio, on se soigne dans un des quatre centres de médecine parrallèle et on se chauffe à l'énergie solaire. Les habitants visent l'autonomie énergétique et l'autarcie alimentaire. La ville s'est autoproclamée "capitale mondiale de la transition".

Et ça commence par les transports. On vous déconseille de passer vos vacances à Totnes au volant de votre Hummer rutilant, qui consomme 20 litres/100 km. Vous risqueriez d'être mal reçu. Ici, on roule à l'huile de friture, dans un des deux pousse-pousse conçus par Pete Ryeland

Pete et son pousse-pousse, cliquez sur le player pour l'écouter
 
Pete transporte les touristes et les riverains gratuitement dans le centre-ville. Pour l'instant, ses pousse-pousse sont au garage en raison d'une nouvelle réglementation de la circulation. 

 

 

 

 
 
 
Alors il vous reste le vélo, grâce à Ben Brangwyn, alias Doctorbike. L'homme répare votre vieux biclou, contre des calins ou des gateaux. Le Vélo à Totnes, c'est un peu l'accessoire d'intégration indispensable.
 
 
 
 
 
 
 
 

Nourrie aux idées alternatives, toute la ville tente de réduire au maximum son empreinte carbone. Une philosphie née sous l'impulsion d'un homme, Rob Hopkins. Débarqué à Totnes en 2005, cet ancien prof d'université est uno peu devenu le grand manitou des villes en transition.

 
Rob Hoskins, pape de la transition, cliquez sur le player pour l'écouter 

 

Pruw Boswell-harper © Soline Demestre 

 

 

Au départ un peu rétive aux concepts écolo-new-age de Rob Hopkins, la maire de Totnes Pruw Boswell-harper est aujourd'hui totalement convaincue, au point d'avoir rebaptisé le Conseil Municipal en "Conseil Municipal de transition." 

Certains quartiers s'organisent désormais en "rues en transition", des groupes de voisins qui partagent leurs voitures et limitent les déplacements.

 
 
 
 
 
 
 

Quelques années après le lancement du groupe pilote sur les rues en transition, 550 foyers ont pris part au projet. Une forme de covoiturage à visée sociale, l'idée étant aussi que les habitants d'un même quartier apprennent à mieux se connaître tout en réduisant leur empreinte carbone.

Holly fait partie de l'un des premiers groupes.

 
Panneaux solaires © Soline Demestre
 
 
Mais à Totnes, la pratique de la religion verte ne se limite pas aux transports. Des centaines d'habitations sont équipées de panneaux solaires.
 
La mairie elle-même produit de l'électricité, revendue à l'état et dont la moitié des revenus (environ 2500 livres par an) est reversée à l'association "Transition Town Totnes"
 
 
 
 
 
Servez-vous © Soline Demestre 

 

 
 
Plus original : dans la rue, les bacs à fleurs sont remplis de plantes commestibles. Si vous voulez donner un peu de vie à votre sandwich, pas besoin de demander, il suffit de cueillir une chrisantème dans une jardinière.
 
Pour assaisonner sa salade, direction les potagers gratuits, entretenus pour la communauté par des bénévoles.
 
 
 
 
 

Produire, consommer local, limiter la dépendance au pétrole... A Totnes, la philiosphie des villes en transition s'exprime pleinement à travers le projet de revalorisation de l'ancienne laiterie. Le plus gros employeur du secteur a fermé ses portes en 2007, laissant près de 200 salariés sur le carreau.

Aujourd'hui, Transition Town Totnes s'apprête à racheter le site pour y bâtir des maisons et y implanter des commerces à faible empreinte carbone. Frances Northrop, manager de l'association :

 
Frances Northrop devant la laiterie de Totnes, cliquez sur le player pour l'écouter
 

Cité durable, qui prend en main son avenir énergétique, Totnes est aujourd'hui devenue l'un des emblèmes des villes en transition. Mais dans cette environnement préservé, cette communauté de gentils écolos idéalistes a t-elle vocation à perdurer et surtout à essaimer ?

En tout cas la jeunesse de Totnes semble vouloir y croire, à l'image de ces ados optimistes rencontrés au skatepark de la ville :

 
"Il fait bon grandir à Totnes", cliquez sur le player

Les transitionneurs ont-ils de l'avenir ? Peut-on vivre sans pétrole ? Pour en parler, World in Progress reçoit

  • Thomas Porcher, économiste spécialiste du pétrole et auteur de "Le mirage du Gaz de Schiste".
  • Jérôme Gleizes, d' Europe Ecologie les Verts et directeur d'Ecorev, revue critique d'écologie politique.
  • Etienne Lecomte, membre du mouvement de Transition en île de France.

 

 
 
  
 

 

Reportage signé Soline Demestre.

Commentaires