Peut-on rire de la manif pro-Gaza ?

Le 12:30 Lundi 21 juillet 2014

Réécoute
Dernières diffusions
Peut-on rire de la manif pro-Gaza ?
Le 12:30, c'est votre magazine quotidien de l’actualité numérique, pour tout comprendre des modes de vie et de la culture de nos sociétés connectées. Aujourd'hui, on s'intéresse à la diffusion massive et détournée d'une photo de manifestant pro-palestinien prise par un photographe de Libération samedi dernier.

 

La question est un brin provocatrice, mais oui, malgré l'atmosphère violente qui a entouré la manifestation parisienne pro-prolestinienne de samedi dernier, Internet a trouvé le moyen d'en rire. Non par le poids des mots mais par le choc des photos - en l'occurence, celle prise par Laurent Troude pour le journal Libération.

 

La vision de cet homme classement vêtu prêt à lancer un projectile (sur qui ?) n'a pas tardé à faire le tour du web. "So French", pour beaucoup d'internautes étrangers. Les détournements n'ont évidemment pas tardé, comme les a recensé notamment le site Tuxboard, qu'il s'agisse de la version 300...

 

Ou de la version Bane tiré de Dark Knight Rises...

 

C'est la deuxième fois en l'espace de quelques semaines qu'une photographie improbable de manifestant français fait le tour du web. Fin juin, c'est un sautillant intermittent du spectacle immortalisé par l'AFP aux prises avec les forces de l'ordre qui avait fait marrer le Net:

 

Au delà des questions de copyright (un sujet vite oublié dès lors qu'un contenu connaît une viralisation massive en ligne, désolé pour les photographes), la diffusion massive (et en mode fendard) du cliché a de quoi gêner, à plus d'un niveau : outre l'iconisation d'un comportement violent pas forcément héroïque, on n'ose imaginer le ressenti du manifestant ainsi placardé sur tous les sites, blogs et réseaux sociaux du globe.

Nul doute que les médias (Libé en premier) tentent déjà de retrouver l'individu, pas si difficilement identifiable - on a vérifié par contre, ce n'est pas Ty Burrell de Modern Family. Mais nul doute que les forces de l'ordre seraient elles aussi fort intéressés de faire sa connaissance pour lui faire passer l'envie de lancer des projectiles...

A l'heure où des médias sont sommés par la justice de fournir des clichés pour identifier des manifestants, comme ce fut le cas à Nantes avec Ouest-France suite à la manifestation anti-aéroport de Notre-Dame-des-Landes, la circulation LOLesque de ce genre de cliché -que le présent article nourrit à son tour, certes- laisse un goût amer. Et aucun coup de Photoshop ne pourra l'atténuer.

[MAJ] Libération vient de publier un article proposant de nouvelles photos du fameux manifestant, ainsi qu'un témoignage du photographe Laurent Troude, qui lâche notamment: "ces détournements sur les réseaux sociaux ne m'intéressent pas".


 

Rejoignez-nous sur la page Facebook du 12:30.

Abonnez-vous au podcast, via RSS et iTunes.

Commentaires