Petite leçon d'Internet par le pape himself

L'actualité numérique Mercredi 29 janvier 2014

Réécoute
Petite leçon d'Internet par le pape himself
La semaine passée, le pape consacrait son traditionnel discours à l'occasion de la fête Saint François de Sales aux réseaux sociaux et à l'Internet. Décryptage.

 

C'est une tradition. À l'occasion de la fête de Saint François de Sales, le patron des journalistes, le pape donne chaque année un discours résolument orienté autour d'une question majeure dans l'imaginaire catholique, et humain par extension : les communications sociales.

Et à l'occasion de sa première en la matière, François, le nouveau pape argentin trop moderne qui fait kiffer les mamans a décidé d'ancrer son message dans un medium bien de son temps, on a nommé, tadaaaam, roulements de tambour, cymbales : l'Internet. Avec une parole très claire. Non, Internet n'est pas un truc horrible. Pire, le réseau des réseaux serait même « un don de Dieu », a-t-il professé.

Et avec trois millions de followers et des brouettes, la vérité, c'est qu'on a à faire un véritable expert du Web, capable de sortir des phrases comme :

Internet peut offrir plus de possibilités de rencontre et de solidarité entre tous.


 

Et c'est exact. Après tout, Adopte un mec, Tinder ou même Jacquie et Michel font beaucoup pour les « possibilités de rencontres ». Ces communautés favorisent  l'échange. L'échange de likes, de matchs, de charmes, de winks et même l'échange de fluides dans le cas de Jacquie et Michel. Et ce n'est là qu'un exemple parmi bien d'autres.

Bref, si vous voulez manger une leçon magistrale de social media, tous les bons tips de François 3.0 sont à découvrir dans la chronique ci-dessus.

Retrouvez Loïc H. Rechi sur Twitter


 

Toutes les chroniques "L'actualité numérique"

> Abonnez vous aux podcasts : RSS et iTunes

Photo issue du compte Flickr de Sys_Admin

Commentaires