Personne n'aime Justin Bieber

Le Récap Vendredi 11 avril 2014

Réécoute
Personne n'aime Justin Bieber
Le Récap', toute l'actualité musicale de la semaine, les nouveautés dont personne ne parle, les coups de cœur et les coups de gueule, le tout résumé par Adrien Toffolet. Cette semaine, on parle du groupe de Justin Bieber, rejeté par le monde entier.

Les américains ne veulent plus de lui, ses compatriotes canadiens non plus, et même le milieu du porno ne voudrait pas de lui. L'un des dirigeants de Pornhub, une plateforme de streaming porno, a déclaré que si une sextape de Justin Bieber se retrouvait sur Internet, ils ne la publierait pas sur son site. Et ça, c'est pas pour être sympa envers Bieber ou la jeune femme qui l'accompagnera. Non, il explique ceci :

la raison c'est juste que nous n'approuvons pas le comportement dégueulasse de Bieber, les crachats sur les fans, la conduite dangereuse et la mise en danger d'autrui, et plus simplement son attitude de vrai connard


 

Alors au délà de l'aspect comique de découvrir que l'industrie du porno défend une certaine morale, cela montre quelque chose d'important : quand on sait que le porno c'est généralement la dernière solution pour une starlette qui tente de rester sous les projecteurs, et que Justin Bieber n'a même pas cette solution de secours, on se dit que peut-être, on entendra jamais plus parler de ce jeune homme dans pas longtemps...

 

En bref :

  • Les habitudes de la CIA ne changent pas. On a souvent entendu parler de la liste des groupes dont la musique est utilisée comme torture sonore, l'écoute forcée à haut volume, dans la prison de Guantanamo. Cette liste s'allonge régulièrement. Dernier nom ajouté : les Red Hot Chili Peppers. Malheureusement, pas plus de précisions sur le nom de l'album utilisé. Si c'est Blood Sugar Sex Magic, ils ont eu droit à la bonne période du groupe, par contre si c'est I'm With You, leur immonde dernier album, là c'est vraiment inhumain.

 

 

  • Le magazine anglais NME a monté un top des 30 génies oubliés de la musique, mais attention, sélectionnés par les lecteurs du magazine. On y trouve pas mal de choses, de belles choses même, qu'ils soient indés anciens ou récents : les Dirty Pretty Things (l'autre groupe de Carl Barat des Libertines), Tim Buckley (le père de), les Hollies, Lindsay Buckingham (l'excellent guitariste de Fleetwood Mac), ou encore Rory Gallagher (guitariste de blues irlandais). Bref, beaucoup de bons choix. 

 

Et puis, un lecteur assez particulier du NME a participé à ce top : Bonehead, le guitariste qui faisait partie d'Oasis sur les premiers albums, jusqu'à ce que les frères Gallagher se rendent compte qu'en fait il ne servait à rien. Il a donné son avis, en proposant un nom. Le sien...

Paul Arthur aka Bonehad

  • Un dentiste canadien, Michael Zuk, avait acheté aux enchères une dent de John Lennon pour environ 25 000 euros dans le but d'utiliser l'ADN présent dans la dent et cloner la star décédée en 1980. Vaste projet... Il vient de donner une interview à la chaîne anglaise Channel 4, dans laquelle il explique que pour l'instant la science ne lui permet pas d'avoir son clone, mais quand il l'aura, il l'élèvera comme son fils... Il lui fera prendre des leçons de guitares, fera en sorte qu'il reste éloigné de "la drogue et des cigarettes"... Pire, il pense que son clone sera en droit de réclamer une part du patrimoine du vrai Lennon aujourd'hui gêré par Yoko Ono et son fils Sean. Il risque de faire face à quelques obstacles...

 

  • Greg Sage, guitariste des Wipers, vieux groupe de punk américain, a déclaré au NME que, d'après des rumeurs venant de proches des membres de Nirvana, Kurt Cobain aurait eu en tête, pas longtemps avant sa mort, d'enregistrer un album de reprises de classiques du blues. On ne sait pas si c'est vrai, mais c'est tout à fait possible. Souvenons-nous qu'il a déjà joué des reprises de blues, lors du mythique MTV Unplugged, Where Did You Sleep Last Night enregistré par le bluesman LeadBelly en 1944.

 

 

  • Sur Internet, il y a BEAUCOUP TROP de reprises du générique de la série Game Of Thrones. Le site Vulture répertorie quelques unes des pires versions dont voici un bel exemple :

 

 

Retrouvez le petit florilège préparé par Vulture.com ici.


 

Billy Corgan fait (toujours) n'importe quoi

Comme toutes les semaines, Billy Corgan des Smashing Pumpkins fait n'importe quoi. Cette semaine donc, ce brave Billy a annoncé qu'il allait sortir un vinyle, un pressage collector limité à 250 exemplaires d'un projet baptisé AEGEA, de musique expérimentale et ambient music, qui a des qualités "méditatives et alien, sans être aliénantes". De ce genre :

 


 

> Réécouter toutes les émissions

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Commentaires