Par le pouvoir du synthé ancestral

Docteur Beat Mercredi 02 octobre 2013

Réécoute
Par le pouvoir du synthé ancestral
Tous les mercredis à 20h45 dans Hashtag Le Mouv' d'Emilie Mazoyer, Docteur Beat passe au scanner toute l’actualité de la musique électronique et du clubbing. Cette semaine sur le billard, Arnaud Rebotini et son groupe Black Strobe.

 

A la fin des années 90 Arnaud Rebotini, un colosse au coeur tendre, fan de blues et de metal, et Ivan Smagghe, un gringalet zébulon, fan de disco déviante et de new wave, vont se rencontrer et créer ensemble Black Strobe. Comme ce nom l’indique leur musique c’est l’alliance du gothique et du groove, du dark et du sexy. De la « house baléarique glaciale pour les motards gay » c’est comme ça qu’eux se décrivaient à l’époque!

 

 

Arnaud Rebotini c’est aussi un look : 1,95m, les cheveux gominés, la moustache de Super Mario, et le Marcel blanc. Il faut le voir sur scène seul et sans ordinateur, sortir son peigne pour recoiffer un épi, et conduire ses vieux synthés comme un 38 tonnes aux basses vrombissantes. Arnaud Rebotini en live c’est de la techno, de la sueur et du groove !

 

 

Le label d'Arnaud Rebotini Black Strobe Records.


Suivez Antoine Dabrowski sur Twitter : @DJPomPomBoy

Abonnez-vous au podcast de Docteur Beat : RSS & iTunes

Tags

Commentaires