Panorama des sports reconnus les plus étranges du monde

Mouv' On Sport (2015-2016) Lundi 11 mai 2015

Réécoute
Panorama des sports reconnus les plus étranges du monde
A coté du football, du tennis et du basket, il y a aussi d'autres sports qui ont une véritable organisation, une fédération reconnue, mais qui sont... totalement absurdes. Panorama dans MouvOnSports !

Le Chess-boxing

Comme son nom l'indique, le chess-boxing combine la pratique des échecs avec celle de la boxe. L'objectif affiché étant d'allier le premier sport de réflexion au premier sport de combat.

Mais le plus étonnant avec cette discipline, c'est son origine. En effet, on ne la doit pas à un fondu de sport mais au dessinateur Enki Bilal. C'est lui qui a imaginé au début des années 1990, dans la bande-dessinée Froid Équateur, ce sport mixant jeu d'échecs et boxe anglaise.

Et en 2003, c'est l'artiste néerlandais Iepe Rubingh qui a décidé de la mettre en pratique, en devenant même le premier champion du monde de la discipline. Dans le même temps, il a créé la World Chess Boxing Organisation (WCBO), qui compte aujourd'hui des adhérents dans de nombreux pays comme la Chine, la Russie, l'Allemagne, les États-Unis... 

En pratique, un match de chess-boxing s'étale sur onze rounds : six rounds d'échecs de quatre minutes et cinq rounds de boxe de trois minutes. Entre chaque round, les joueurs ont une minute pour se changer. Pour gagner, il faut soit réaliser un échec et mat, soit mettre son adversaire KO ou le pousser à l'abandon. Si les joueurs ne réussissent pas à se départager à la fin du temps réglementaire, celui qui a les pièces noires est déclaré vainqueur.

 

Le cycle-ball

Le cycle-ball, aussi appelé cycle balle en français, est un sport mêlant football et cyclisme. Il oppose deux équipes de deux joueurs qui évoluent sur des vélos. Comme au foot, leur but est de frapper la balle dans les cages adverses. Mais la particularité de cette discipline, c'est que le ballon ne peut être touché que par le vélo ou la tête des pratiquants, sauf pour défendre son but. Ce qui complique quelque peu la tâche...

Le cycle-ball est un sport à part entière, régi et codifié par l'Union Cycliste Internationale (UCI) dans son règlement du sport cycliste. Il a été créé par Nicholas Edward Kaufmann en 1893, avant que ne soient organisés les premiers championnats du monde en 1929. Tout comme le cyclisme artistique, l'UCI classe le cycle-ball dans la catégorie du "cyclisme en salle", qui fait l'objet de championnats du monde dédiés.

 

Le kabaddi

Le kabaddi est un sport très étrange né en Inde. Il fait s'affronter deux équipes de sept joueurs occupant chacune la moitié d'un terrain d'environ 12,5 mètres sur 10. À tour de rôle, elles envoient un joueur appelé "raider" dans la partie adverse. Son objectif est de tacler et de lutter contre les membres de l'équipe adverse qui se tiennent par la main.

Mais la particularité de cette discipline, et ce qui lui donne son caractère loufoque, c'est l'obligation pour le "raider" de retenir son souffle dès qu'il se trouve dans le camp de ses adversaires. S'il inspire avant de retourner de son côté du terrain, il doit quitter le champ de jeu et offre un point au camp opposé. Lorsque toute l'équipe est vaincue, l'autre camp récolte deux points.

Malgré son caractère atypique, le kabaddi est réglementé par l'International Kabaddi Federation (IKF), dont dépendent pas moins de 31 associations nationales regroupant des pays aussi divers que l'Inde, l'Afghanistan, l'Australie, l'Autriche, l'Italie, l'Iran, le Japon, l'Espagne, mais aussi la France.

 

Commentaires