Où va le crowdfunding ?

Paye ton Projet Jeudi 28 août 2014

Réécoute
Où va le crowfunding?
La rubrique Paye ton projet consacrée au financement participatif tire sa révérence après avoir sélectionné des dizaines de projets cool à soutenir.

Paye ton projet, c'est fini !

Séquence flashback: après plusieurs mois d'existence uniquement sur lemouv.fr, c'est en octobre 2013 que Paye Ton Projet débarquait à l'antenne, dans la matinale du Mouv'. La toute première campagne évoquée consistait à financer...un vagin. Plus précisément, à payer l'opération chirurgicale d'une transexuelle américaine née avec un pénis - à son grand regret.

Je n'avais pas pris la peine de m'intéresser au devenir de la demoiselle en question, une certaine Samantha Allen, journaliste pour divers sites américains. Et bien figurez-vous que six mois et demi après sa campagne sur Indiegogo, l'opération avait bien eu lieu : désormais, grâce aux quelques 11 000 dollars versés par les internautes, Samantha Allen a définitivement troqué les boxers pour des petites culottes.

En France, Noob, Nice Matin et Mélanie Laurent

 

La fin de la chronique est l'occasion de s'interroger sur l'ambiance actuelle dans le milieu du crowdfunding. Au lieu de se lancer dans de vastes considérations, focalisons nous plutôt sur ce qui a cartonné ces derniers temps dans le domaine. En France, sur le site Ulule, la campagne record toujours indéboulonnable est encore détenue par l'adaptation en film de la web série Noob, avec 681 000 euros versés. La seule campagne Ulule qui pourrait lui faire de l'ombre est celle déjà évoqué ici du projet de reprise de Nice Matin, groupe de presse locale, par ses employés : il reste encore plus de trois semaines de campagne et son objectif de 300 000 euros est quasiment déjà atteint.

Côté Kiss Kiss Bank Bank, le record est détenu depuis fin juillet par le projet de documentaire écolo baptisé Demain, réalisé par Cyril Dion et une certaine Mélanie Laurent touchée par la grâce environnementale après avoir accouché... Ils ont réunis près de 445 000 euros, soit plus du double de leur objectif.

 

Aux US, une glacière fait la course en tête

 

Outre-Atlantique, ça fait depuis belle lurette que le niveau symbolique du million de dollars a été dépassé. Pas plus tard qu'hier, le podium des projets les plus financés sur Kickstarter a changé : ce n'est désormais plus un jeu vidéo qui trône à la première place mais...une glacière. Oui, une glacière, genre pour pique-niquer entre amis ou pour cacher des organes à peine récoltés illégalement dans un hôtel de seconde zone. Une glacière qui fait accessoirement mixeur pour cocktail, chargeur de téléphone, chaîne hi-fi portable etc. mais une glacière quand même, qui a déjà récolté près de 11 millions de dollars alors que sa campagne s'achèvera samedi.

On pourrait y aller de notre analyse un peu cynique en se disant que Kickstarter a peut être viré au simple site de prévente en ligne de gadgets trop-cool-que-j'en-veux-un-de-suite, ce que ses fondateurs ont toujours refusé d'être. Mais ne partons pas fâchés, et consolons nous en se disant par exemple qu'un paquet de bons films indépendants américains sont sortis cet été en salles françaises après avoir été soutenus sur Kickstarter.

 

Citons par exemple le polar Blue Ruin, l'horrifique Mr Babadook, le film de Zach Braff Le Rôle de Ma Vie ou encore bientôt la comédie Obvious Child (sortie le 3 septembre). Certes, tout ça manque un peu de zombies putréfiés par rapport aux films déviants que j'avais l'habitude d'évoquer avec amour dans cette chronique, mais bon, c'est déjà pas mal. Et c'est toujours plus sympa qu'une banale glacière.

 


 

>Toutes les chroniques Paye Ton Projet

>Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Alexandre Hervaud

 

 

Commentaires