Othello, un Arabe d'aujourd'hui

La Pop au carré Jeudi 17 juillet 2014

Réécoute
Othello, un mec d'aujourd'hui
La pièce de Shakespeare connaît une nouvelle vie sous la plume d'Olivier Saccomano. L'auteur a modernisé le texte. Il le présente ce mois-ci en Avignon et alentours, avec l'aide d'un trio de comédiens mis en scène par Nathalie Garraud.

 

"Pauvres gens ceux qui n'ont pas de patience", pestait Jago dans l'acte II d'Othello. Certes, mais pour lire Shakespeare, il faut tout de même en avoir un paquet, de patience. Aussi inattaquable soit son oeuvre, elle nous arrive droit du vieux XVIIe siècle. Olivier Saccomano s'est donc mis au travail pour moderniser ce Maure de Venise. Le thème de la pièce (le racisme) est, lui, toujours éminemment d'actualité.

 

 

Dans son Othello, Variation pour trois acteurs, le rôle-titre est un arabe, grimé de peinture noire, harcelé par son entourage. La mise en scène de Nathalie Garraud l'expose au public, disposé en cercle autour des comédiens. Après la pièce, aucun rideau ne tombe, la soirée vire au débat. Les spectateurs sont invités à partager leurs réactions. Certains soirs, explique Olivier Saccomano, "il y avait un commentaire continu de l'action", tout au long de la représentation.

Chaque matin, la troupe déménage son installation, bougeant de ville en ville comme les personnages qu'ils interprètent. Pièce du festival "in" d'Avignon jouée hors les murs, elle se déplacera ainsi du centre pénitentiaire du Poncet à la salle des fêtes de Saze. Nouveaux décors, nouvelle ambiance, nouveau public, nouveau texte.

 

Au festival d'Avignon, il y a aussi des jongleurs, et ils envoient leurs balles par ici.

Il paraît que les rappeurs ont plus de vocabulaire que Shakespeare. Statistique par là.


Photo de couverture : Othello, Variation pour trois acteurs © Compagnie du Zieu

Reportage : Marion Dubreuil Mise en page : Augustin Arrivé

 

Commentaires