Olivia Ruiz remonte la mécanique de Jack

La Pop au carré Mercredi 05 février 2014

Réécoute
Olivia Ruiz remonte la mécanique de Jack
"Jack et la mécanique du coeur", réalisé par Mathias Malzieu et Stéphane Berla, et avec notamment Olivia Ruiz, sort aujourd'hui en salles. Prolongement d'un livre et d'un album, ce film est l'aboutissement d'un vieux projet du chanteur de Dionysos.

 

"L'objectif, ça n'était surtout pas d'essayer de refaire ce qu'on avait déjà fait en disque." Mathias Malzieu et Stéphane Berla parlent à l'unisson. Ils avaient déjà collaboré, en 2007, sur La mécanique du coeur, la version album du film d'animation éponyme. Mais sept ans après, en ressuscitant l'histoire de cet enfant né le jour le plus froid du monde, ils n'ont pas du tout ressenti d'impression de déjà vu.

"C'est le même processus quand on enregistre un album : si on a la chance ensuite d'aller sur scène, ça n'est pas pour rejouer le disque. Ce sont deux exercices différents, sinon ça ne m'intéresse pas", raconte le chanteur de Dionysos. Dans Jack et la mécanique du coeur, il enrichit son histoire en mêlant les chansons de son disque et la magie de son livre.

 

Jack et la mécanique du coeur, réalisé par Mathias Malzieu et Stéphane Berla © EuropaCorp, 2014

 

Jack est un jeune garçon au coeur d'horloge, menacé de mort si jamais il venait à tomber amoureux. Pas de chance, il rencontre Miss Acacia, une séduisante chanteuse de rue qui va détraquer sa mécanique. Lorsqu'elle s'enfuira en Andalousie, il traversera l'Europe pour la retrouver. Jusqu'à devenir employé d'un train fantôme, au milieu d'une étrange fête foraine peuplée de monstres magiques.

Mathias Malzieu, Stéphane Berla et leur beau bébé

 

"Cette fois, ce n'était pas que réciter un texte de slam, donc je me sentais un peu novice", reconnaît Grand Corps Malade, aka Joe, le méchant du film. "J'avais envie qu'on me drive un peu, et ils m'ont laissé totalement libre, alors ça m'a fait flipper." Olivia Ruiz, qui a en partie inspiré Miss Acacia, dit avoir pleuré en regardant le résultat. "C'est la ténacité de Mathias qui est récompensée, parce que c'est compliqué de faire aboutir un projet de film d'animation aujourd'hui."

 

La néo-comédienne se reconnaît dans cette Miss Acacia myope, fragile mais déterminée. "On est bigleuses toutes les deux, moi non plus je ne mets pas de lunettes parce que moi aussi je préfère voir la vie floue." Elle aime l'esprit de ce dessin animé d'animation, qui s'adresse aux enfants "sans les prendre pour des imbéciles", et ne comprend pas pourquoi on croit y reconnaître l'univers de Tim Burton.

 

Toute l'équipe de l'album est de retour, ou presque (Eric Cantona serait-il faché ?). On retrouve même Alain Bashung, revenu d'entre les morts le temps d'une chanson. Il aurait dû échanger quelques phrases avec Jack, mais évidemment il a fallu y renoncer. "On devait choisir entre garder le dialogue, interprété par quelqu'un d'autre, ou conserver la voix d'Alain", se souvient Mathias, qui dit ne pas avoir hésité longtemps. "On était très heureux de lui rendre cet hommage, et sa voix est super. Alors on a décidé d'assumer le côté apparition horrifique."

 

Extrait de Jack et la mécanique du coeur, par Mathias Malzieu et Stéphane Berla © EuropaCorp, 2014

 

Dans l'ensemble, les comédiens s'en sortent très bien, les chansons sont parfaitement intégrées dans l'histoire, l'animation est belle et l'ensemble ravira le public de Dionysos. Petit bémol : le film manque un peu d'humour et les haters ne changeront donc sans doute pas d'avis.

Après de longues années à porter son Jack, le chanteur ne semble pas tout à fait prêt à tourner la page. Il pense déjà à adapter un autre de ses livres, Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi (Flammarion, 2005), où l'on recroise le héros cent ans plus tard. "Rien n'est prévu, mais c'est un rêve que je garde dans un coin de ma tête. Ce serait plutôt un film en prise de vue réelle cette fois." Toujours avec Stéphane Berla. Ces deux-là semblent devenus inséparables.

 

Mathias Malzieu était l'invité de François Saltiel dans le 15-16 sur le Mouv' la semaine dernière. Emission à réécouter en cliquant ici.

On avait déjà parlé de Jack sur lemouv.fr. C'est à relire par là.

Chaque jour le Mouv' met la Pop au carré, reportages à écouter par ici.

Et abonnez-vous au podcast RSS et iTunes.

 


 

Reportage, photos et mise en page © Augustin Arrivé, Le Mouv'

 

Commentaires