Numérique à l'école : la France bonnet d'âne

Le 7-9 Mardi 03 décembre 2013

Réécoute
Numérique à l'école : la France toujours à la traîne ?
L'OCDE publie aujourd'hui son rapport Pisa sur l'éducation dans le monde et Vincent Peillon prédit le pire : un recul en maths et une hausse "terrible" des inégalités, en fonction de l'origine sociale des élèves. Côté usage des outils numériques, l'école française se classe 24 ème sur 27 en Europe.

 

Souvenez vous de vos premiers cours d'informatique, sur des ordinateurs antiques qui méritaient déjà leur place dans un musée. Qu'en est-il aujourd'hui ? Si certains bambins savent utiliser une tablette avant de savoir marcher, l'école offre t-elle à chacun les même chances de réussir dans un monde de plus en plus tourné vers les nouvelles technologies ? C'est en tout cas l'ambition affichée par l'Education Nationale.

 

Au début des années 2000, le "cartable numérique" était censé réduire la fracture du même nom, équipant les écoles en matériel informatique recyclé. On imaginait alors un ordinateur portable dans le trousseau de chaque écolier, collégien, lycéen, étudiant. Une décennie plus tard, les disparités sont criantes, comme le reconnaissait Vincent Peillon en juin dernier.

On compte aujourd'hui un ordinateur pour 10 élèves dans les écoles élémentaires, un pour 5 en collège et un pour 2,7 en lycée. De très fortes inégalités par niveaux, mais aussi par territoires, les établissements étant (diversement) équipés par les collectivités locales.

Tablette vs stlyo 4 couleurs / DR

Entre les profs pas toujours formés, les connexions internet parfois faiblardes et les systèmes d'exploitations rarement dernier cri, l'école de la République mérite le piquet. En Europe, l'OCDE classe la France 24 ème sur 27 pour l'utilisation des outils numériques à l'école. 

L'école française a t-elle raté le train du numérique ? Comment combler ce retard ? L'Education Nationale a t-elle les moyens de ses ambitions ? Quels enjeux économiques pour les géants du secteur ?

On en parle dans la Matinale du Mouv'. Thomas Rozec reçoit  :

  • Ange Ansour, chargée de mission éducation à l'Université Paris Descartes
  • Pierre Mœglin, auteur de l'ouvrage Les Industries Educatives aux Presses Universitaires de France
  • Gaele Joly de la rédac du Mouv', avec un reportage dans une "classe immersive" made in Microsoft.

 

Retrouvez tous les jours la Matinale du Mouv', de 7h à 9h, et laissez vos commentaires en direct sur Facebook et Twitter (@matmouv).

>Toutes les émissions sont disponibles par ici.

>Et abonnez-vous au podcast, RSS et I-tunes.

Commentaires