NSA : l'impossible réforme

L'actualité numérique Mercredi 19 novembre 2014

Réécoute
NSA : l'impossible réforme
Promise depuis l'affaire Snowden, la réforme des services de renseignements américains vient de se planter en beauté au Sénat américain.

Promise depuis l'explosion médiatique de l'affaire Snowden, la réforme de la NSA a du plomb dans l'aile. Soumise hier au vote des sénateurs, elle n'a reçu que 58 votes de soutien, soit deux petites de voix de moins que les 60 nécessaires pour passer à la prochaine étape, législativement parlant. Un échec, donc, imputable en partie aux sénateurs républicains, qui se sont cachés derrière l'argument de la menace terroriste djihadiste pour expliquer leur vote.

Car cette réforme passait par la réécriture d'un texte hautement symbolique: le Patriot Act, cet ensemble de mesures très strictes, votées dans la précipitation juste après les attentats du 11 septembre. Avec le USA Freedom Act, les soutiens du texte espéraient faire bouger les lignes et amender les très grandes libertés accordées à la NSA, au détriment, comme on l'a vu, de celles des citoyens.

Parmi les dispositions prévues par le nouveau texte, on retrouvait l'arrêt de la collecte sauvage de métadonnées, l'interdiction de stocker les conversations téléphoniques enregistrées, ou encore la possibilité accordée aux entreprises du secteur des nouvelles technologies de dévoiler plus de détails sur les demandes gouvernementales concernant ses usagers. Il n'en sera donc finalement, pour le moment, rien.

 


 

Retrouvez toutes les chroniques "L'actualité numérique"

> Abonnez-vous aux podcasts : RSS et iTunes

Commentaires