Nos déchets sont une mine d'or

le Reportage de la Rédaction Jeudi 15 mai 2014

Réécoute
Dernières diffusions
Nos déchets sont une mine d'or
On les appelle les D3E ou DEEE, pour Déchets d'Equipement Electriques et Electroniques... tous ces ordinateurs ou téléphones portables qui ne fonctionnent plus, qu'on entasse et qui sont encore trop mal collectés et valorisés. Ils contiennent pourtant des métaux précieux.

Les ingénieurs de Morphosis une start-up normande, basée au Havre, récupèrent des matériaux électroniques usagés et les traitent eux-même pour en extraire de l'or ou de l'argent à l'état pur.


On trie les cartes électroniques, en fonction de leur concentration en métaux précieux : or, cuivre, argent, palladium, avant de les affiner.


 

Réécouter le reportage de Claire Chaudière : 

 

 

 

 

On achète des déchets électroniques en provenance de toute la planète. Leur prix varie en fonction de leur composition et du cours des métaux précieux.


 

C'est un des rares acteurs du secteur en France à regrouper en une seule entreprise tous les différents segments de la filière de recyclage. 

 

 

 

 


A l'occasion de la journée de partenariat avec Arte, le Mouv s'intéresse au grand voyage des déchets électroniques. Bien souvent les métaux précieux qu'ils contiennent partent dans des filières parallèles et illégales. C'est le constat inquiétant dressé dans La tragédie électronique, enquête au coeur du trafic des déchets électroniques, documentaire diffusé mercredi 20 mai 2014 sur la chaine franco-allemande et signé Cosima Dannoritzer.

 

 

Photo couverture : © Claire Chaudière

 


 

Les choix actu du Mouv', c'est tous les jours dans le Reportage de la Rédaction

Et abonnez-vous au podcast RSS et iTunes

 

 

Commentaires