Norman, de YouTube à la scène : mode d'emploi

Les rapporteuses (2015-2017) Mardi 05 janvier 2016

Réécoute
Norman, de YouTube à la scène : mode d'emploi
Norman parcourt les salles de France depuis 2014 avec son premier spectacle "Norman sur scène". Plus de cinq ans qu'il cartonne avec déjà 7 millions d'abonnées sur YouTube. Mais comment convertir un succès du web sur scène ?

C'est presque paradoxal : Combien d'acteurs rêvent de passer des planches de théâtre au cinéma ? Norman a fait l'inverse. Il a commencé sur le plus petit écran pour débarquer aujourd'hui sur scène. La représentation parfaite de la génération 2.0, la génération débrouille, celle qui a su utiliser Internet à son profit.

Mais passer de l'un à l'autre ne s'est pas fait que grâce à un nombre d'abonnés YouTube grandissant. Certes 7 millions d'abonnés ça pèse, mais comme dans toutes les réussites, il y a toujours une rencontre à l'origine du phénomène. Pour Norman c'était avec son producteur et metteur en scène Kader Aoun. C’est lui qui lui a proposé de tester le spectacle vivant.

Le personnage Norman existait, la vanne labellisée Norman aussi. Restait à adapter son travail en version théâtrale. Un travail qui ressemble aujourd’hui à un stand-up à l’américaine d’ailleurs. Aussi bien dans l’écriture que par l’ambiance créée dans la salle. Dès les premières secondes où le noir se fait et la musique retentit, le public est en transe.  On crie, tape des pieds, des mains, c’est fou…

C’est ce que Norman appelle "la méthode Van Damme". Il est monté sur la scène du Paname tous les soirs deux ans avant d'emmener son spectacle sur de plus grandes scènes. Le Paname, c’est une salle à Paris, une petite scène en sous-sol où les plus grands font leurs armes. Pour Norman, c'était 10 minutes par soir minimum mais obligatoires, coachées par son mentor Kader Aoun. Quand on vous dit que la rencontre est primordiale... Et ça paye. Le résultat aujourd’hui est impressionnant d’idolatrie. La preuve avec cette vidéo des coulisses de la tournée de Norman.

 

La réussite est une mécanique toujours très huilée. L’écriture, le choix des sujets, savoir à qui on s’adresse sont des paramètres essentiels dans la construction d’un spectacle. Et c’est ce que Norman a expliqué au micro Mouv de Florence Baruch. On vous laisse écouter ça dans le replay un peu plus haut…

 


Photo : Spectacle Norman

Plus de Norman sur Mouv'

Commentaires