Non à l'excision ! Happening à Paris le 6 février

Les engagés (2015-2016) Mercredi 04 février 2015

Réécoute
Non à l'excision ! Happening à Paris le 6 février
Diaryatou Bah est présidente de l'association "Espoirs et combats de femmes". À l'occasion de la journée internationale contre les mutilations sexuelles féminines (MSF)le 6 février, elle organise un happening à Paris pour dire "Non à l'excision !"...

Née dans un petit village de brousse guinéenne, illettrée, Diaryatou avait été donnée par un mariage arrangé à un homme de trente ans son aîné qu’elle a suivi en Hollande, puis en France. Isolée dans un monde hostile, enfermée et battue par son mari polygame, violée à répétition, son parcours sera difficile.

Après un temps d’errance, c’est grâce à une assistante sociale et des associations de femmes qu’elle est devenue peu à peu ce qu’elle est aujourd’hui : formatrice sur la prévention des conduites à risques dans les collèges et lycées de la région parisienne.

En 2006, elle a raconté son parcours dans un livre intitulé "On m'a volé mon enfance" (éditions Anne Carrière)

                                            "On m'a volé mon enfance" ed.Anne Carrière

 

L’excision ? Ce n’est qu’à l’âge adulte que Diaryatou a réellement pris conscience de ce qui se cachait derrière le traumatisme dont elle se souvenait, la coupure de son clitoris effectuée à six ans dans un champ d’herbes par la « sorcière » du village, suivie de longues semaines de souffrances et de saignement.

Après la prise de conscience de ce manque insupportable, en souvenir aussi des femmes de sa famille au destin soumis à la tradition, elle s’est transformée en militante engagée pour l’abolition de cette pratique.

Il faut oser en parler, c’est le premier pas. Après, il est évident que l’éducation est essentielle, pour prendre le problème à la racine, car tant que tout est fait pour maintenir les femmes dans l’ignorance, elles continueront à transmettre ces traditions sans réfléchir.


 

Aujourd’hui, dans le cadre d’une association qu’elle a créée à Montreuil où elle vit maintenant, Espoirs et combats de femmes, Diaryatou Bah organise des groupes de discussion pour informer et faire réfléchir sur l’excision. À l'occasion de la journée internationale contre les mutilations sexuelles féminines (MSF) le 6 février, elle organise un happening à Paris de 18h à 20h à la Fontaine des Innocents, Rue Berger dans le 1er arrondissement pour dire "Non à l'excision !".

 


 

Suivez les infos de l'association Espoirs et Combats de femmes sur Facebook

 

Commentaires