Noël, c'est pas un cadeau : Made in Bangladesh

le Reportage de la Rédaction Mercredi 18 décembre 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Noël, c'est pas un cadeau : Made in Bangladesh
Avez vous regardé l'étiquette des vêtements que vous offrirez pour Noël ? Au Bangladesh, près de 1200 ouvriers du textile sont morts dans l'effondrement de leur usine en avril dernier. Peut-on encore être à la mode sans se poser de questions ?

  
Marie Viennot a fait du shopping à Paris, à la recherche de fringues aux étiquettes éthiques :

Ils nous attendront au pied du sapin, avantageusement emballés dans du papier doré. Un jean de marque, une robe de soirée ou le manteau de nos rêves, que nous nous empresserons de porter. Mais savons-nous ce qui se cache vraiment sous les coutures de nos vêtements ?

Le 24 avril dernier, le Rana Plaza s'effondre dans les faubourgs de Dacca, la capitale du Bangladesh. Bilan : 1133 morts, des employés de cette usine de confection, une véritable fourmilière d'ateliers bâtie à la va-vite. Le monde découvre horrifié la condition de ces forçats du textile.

Couple enlacé dans les décombres du Ranna Plaza (cc Flickr) par Asitimes

   
Après la Chine, le Bangladesh est le deuxième atelier textile au monde. Dans ce pays de 163 millions d'habitants, grand comme un quart de la France, le textile emploie 15 millions d'ouvriers, essentiellement des ouvrières. Le salaire minimum de 3000 takas (à peine 30 euros) est le plus bas du continent asiatique.

Un reportage interactif signé Marie Viennot, accompagnée de Thibault Lefèvre, Eric Chaverou et Mariel Bluteau. Photos et prise de son : Benjamin Chauvin.

Survolez les chaussettes pour découvrir les reportages de la série Noël, c'est pas un cadeau.

Illustration de couverture : cc Flickr par antwerpenR

Commentaires