No Comment #48, caché sous le Tapie

No Comment Vendredi 31 mai 2013

Réécoute
Dernières diffusions
28/06/13 No comment
27/06/13 No comment
26/06/13 No comment
No Comment #48, caché sous le Tapie
L'actu en une minute chrono. Sans commentaire. Aujourd'hui : ambiance scandale, danse de vandales, l'affaire Tapie rebondit. Et en fout partout.

 

Après l'overdose Cahuzac, vous reprendrez bien une petite louche d'affaire Tapie ? Attention, c'est un peu lourd à digérer.

Or donc, mercredi, Pierre Estoup – l'un des trois juges du tribunal arbitral qui, en 2008, a accordé à Nanard la coquette somme de 403 millions d'euros dans le litige qui l'opposait au Crédit lyonnais – a été mis en examen pour «escroquerie en bande organisée». Depuis, tout le monde pose LA question : était-ce une décision politique ? Jean-Louis Borloo, qui à l'époque faisait un passage éclair à Bercy, jure ses grands dieux qu'il n'y est pour rien ; François Bayrou pointe un doigt vigoureux vers l'ancien président de la République ; quant au député UMP Gilles Carrez, il défend son camp en mettant en cause la gauche – qui était aux commandes lors du début de l'affaire.

Essayons donc d'y voir un peu plus clair, grâce aux interventions aussi éclairantes qu'involontaires d'Éric Abidal, de la cave de l'Élysée mise aux enchères, d'un opposant aux salles de shoot, de l'ancien footballeur Luc Sonor et de Robert Ménard, qui est content (il est bien le seul).

 

Sources : France Info + BFM TV  – bande son : Doc Gynéco feat. Bernard Tapie, "C'est beau la vie".

 

Amaelle Guiton / @micro_ouvert

 

* S'abonner au podcast : RSSiTunes

* Réécouter tous les "No Comment"

* Réécouter Le 7/8 du Mouv'

Commentaires