Niki de Saint Phalle pionnière du girl power

La Pop au carré Mercredi 17 septembre 2014

Réécoute
Niki de Saint Phalle pionnière du girl power
Vous ne passerez pas cet automne à coté du phénomène Niki de Saint Phalle ! Cette figure mythique des 60's, ultra féministe, pionnière du girl power, connue essentiellement pour ses sculptures monumentales et colorées, les fameuses nanas. Un peu plus de 10 ans après sa disparition, le Grand Palais à Paris lui consacre une immense rétrospective et une BD revient sur son parcours d'artiste engagée. Fasten your seat belt.

 

Une BD, une expo, et qui sait peut-être un jour un biopic. Niki de Saint Phalle, c'est la figure féministe des années 60, pionnière du girl power. Une artiste qui voyait les choses en grand, pour elle, pour les femmes, et pour ses oeuvres. Exemple ici avec les fameuses Nanas, ces anti femmes objets aux formes voluptueuses.


Tir à la carabine

Niki de Saint Phalle qui avait tout plaqué pour l'art. A la fois belle et rebelle. Capable de jouer les mannequins en une de Vogue et de manier la carabine comme personne. Elle tirait sur ses peintures. Une façon d'exorciser une enfance difficile auprès d'un père qui l'avait violée à 11 ans.

A la fois sculptrice, performeuse et cinéaste, Niki de Saint Phalle au cours de sa carrière a testé toutes les techniques, tous les matériaux. Elle s'est aussi énormément engagée. Elle est l'une des premières artistes à avoir évoqué dans ses oeuvres le Sida dans les années 80, période à laquelle elle a commencé a créer des têtes de mort. Exemple ici avec The Skull Meditation Room :

 

Rétrospective Niki de Saint Phalle au Grand Palais jusqu'au 2 fevrier prochain.


Pour la BD il faudra attendre le 15 octobre... date de parution de Niki de Saint Phalle le Jardin des secrets par Sandrine Martin et Dominique Osuch aux éditions Casterman.

 


 

Chaque jour le Mouv' met la Pop au carré, reportages à écouter par ici.

Et abonnez-vous au podcast RSS et iTunes.

Commentaires