My Lucky Bird

Le 12-13 Vendredi 08 mars 2013

Réécoute
Dernières diffusions
My Lucky Bird
Philippe Dana et Laurent Kramer reçoivent Elisa Haberer, photographe et réalisatrice du film "My lucky bird" diffusé sur Public Sénat le 4 et 9 mars.

 

Photographe française d'origine coréenne, Elisa Haberer vient de revenir en France, après six années passées en Chine. Son mémoire de maitrise était consacré au portrait de famille. A l’âge de 22 ans, en 2000, elle part en Inde et décroche son premier contrat. Ces photographies sur les jeux paralympiques seront publiées dans le Sydney Morning Herald. L’année suivante, elle rentre en France, propose un reportage en Corée du Sud à Christian Caujolle, à l’époque Directeur de l’Agence Vu, qui accepte et la nomme correspondante à Séoul. En 2002, elle effectue un reportage en Chine pour Geo Allemagne. Devenue photographe indépendante, elle travaille pour des magazines et quotidiens français comme Le Monde2, Géo ou L’équipe magazine.

My lucky bird, par alexia

MY LUCKY BIRD, Un film de Elisa Haberer, Coproduction Upside Télévision/Public Sénat, 2013, 52 min

Wang Meng, Tang Qi, et Lei Shuang Mei sont trois jeunes filles chinoises, elles habitent à Pékin, elles ont 23 ans et leur vie va bientôt changer. Quatrième personnage du film, la caméra a accompagné pendant une année ces trois jeunes femmes confrontées aux doutes, aux questions et aux enjeux de leur âge : s’affirmer en tant qu’individu, trouver sa place dans la société, choisir son destin. Pour cette génération née avec l’ouverture de la Chine au monde extérieur, tout est possible. Suivre ces trois femmes chinoises en devenir, c’est aussi observer une nouvelle Chine se composer, au rythme de trois quotidiens faits d’attentes, de ruptures et d’espoirs. Par une intimité sensible, «My Lucky Bird» raconte au temps présent l’universel d’une vie à construire. Et le singulier d’un pays en plein changement.

 

L'actu média avec Didier Si Ammour: "Aux Beaux-Arts de Paris", documentaire de Joëlle Oosterlinck diffusé sur Arte dimanche à 16h50.

 

Les films à voir ou pas avec Peter Fondu

 

 

 

Commentaires