Mustang, Terje et Timber Timbre sur leur 31

Les trouvailles de Pascal Bertin Lundi 31 mars 2014

Réécoute
Mustang, Terje et Timber Timbre sur leur 31
En ce 31 mars, les sorties se précipitent comme pour ne pas tomber un 1er avril : gros plan sur les nouveaux albums des Canadiens de Timber Timbre (en photo), du Norvégien Todd Terje et des Français de Mustang.

Les Canadiens de Timber Timbre, le Norvégien Todd Terje et les Français de Mustang : voilà des artistes sur lesquels il est bon de rétablir quelques vérités, afin de faire la chasse à quelques clichés dans lesquels on les colle un peu facilement.

Sous prétexte que son chanteur, auteur et compositeur en chef Jean Felzine arborait une coupe de cheveux terminée en banane, Mustang ne serait qu'un groupe de nostalgiques du rockabilly. Certes, Felzine est tombé tout petit dans la marmite du rock des années 50 et 60 mais les albums de son groupe et les chansons offertes à d'autres (Camélia Jordana) prouvent qu'il aime composer dans des styles très différents.

 

 

Album après album et tout particulièrement avec ce troisième, "Ecran Total", Mustang s'impose autant dans la chanson française que dans un rock qui exploite intelligemment synthés et boites à rythmes, le tout dans la langue de Molière et avec infiniment d'humour. Qui dit mieux ?


Sous prétexte qu'il a composé quelques hits avec ses potes Lindstrom et Prins Thomas, qu'il n'avait sorti jusque-là que des singles et que ses sets de DJ mettent le feu aux dancefloors même aux plus près de la banquise, Todd Terje ne serait qu'un party animal de plus. Erreur, comme le prouve son premier album "It's album time" qui puise dans des influences qui s'étendent de la cocktail music au jazz en passant par la pop, tout ça mélangé à l'esprit festif de la disco : en voilà un qui fait honneur à sa belle moustache.

Sous prétexte qu'ils donnnent dans la folk, les Canadiens de Timber Timbre seraient partisans d'une musique dépouillée et aussi barbante que barbue. Que nenni ! Ce trio de l'Ontario mené par le chanteur compositeur  Taylor Kirk échaffaude une sorte de musique folk magique en envoutante à qui la formule "dream folk" collerait comme un gant. Un peu comme si Richard Hawley se mettait à crooner sur des musiques d'Ennio Morricone.

 

Heureux Parisiens, sachez que Mustang est en concert jeudi 3 avril à la Machine du Moulin Rouge, alors que Timber Timbre joue le lendemain vendredi 4 à la Flèche d'Or.

 

 

> Suivez Pascal Bertin sur Twitter

Toutes les chroniques Les Trouvailles de Pascal Bertin

Abonnez vous aux podcasts : RSS et iTunes

 

Commentaires