Municipales : les jeunes prennent le pouvoir !

le Reportage de la Rédaction Vendredi 21 mars 2014

Réécoute
Dernières diffusions
Municipales : les jeunes prennent le pouvoir !
Porter l'écharpe tricolore ne leur fait pas peur ! Ils ont 18 ou 19 ans, ils sont lycéens ou étudiants et déjà, ils sont candidats aux municipales. D'Amiens, à Saint-Cloud, en passant par le Doubs, la rédaction du Mouv' a rencontré les plus jeunes candidats de France.

Commençons notre mini-tour de France à Saint-Cloud, dans les Hauts-de-Seine. Une ville au contact de Paris, mais endormie. C'est le constat fait par Pierre Cazeneuve, 19 ans, étudiant à Sciences Po et natif de Saint-Cloud dont il brigue l'écharpe de maire.

Il est le plus jeune candidat de France dans une ville de plus de 10 000 habitants, à la tête d'une liste nommée Allons enfants en campagne depuis un an et demi, avec une grosse présence sur les réseaux sociaux. Un réflexe pour cette génération.

Pierre Cazeneuve, candidat "new generation" © Benjamin Illy

 

Pierre Cazeneuve se désespère de voir tous les bars fermés le week-end à Saint-Cloud. Il s'agaçe de l'absence de lieux dédié à la jeunesse dans sa ville. Pour changer la donne, Pierre Cazeneuve s'est donc engagé en politique. Avec un programme un peu léger qui tient sur trois pages. Mais avec son bagoût, et ses cheveux en bataille, il sait capter l'attention des électeurs.

La liste "Allons Enfants" était récemment en campagne, à l'arrêt de tram "Les Côteaux", à Saint-Cloud. Reportage de Benjamin Illy :

 

Un candidat décomplexé © Benjamin Illy

 

Allons Enfants, c'est une liste qui va de gauche à droite, en passant par le centre et les écologistes. Une liste sans étiquette, il y tient Pierre Cazeneuve :

 

Sur le plan culturel, le gros dossier pour Pierre Cazeneuve, c'est le festival Rock en Seine, l'un des plus gros festivals de France. Il se tient chaque année au Domaine National de Saint-Cloud, mais il ne profite pas à la commune selon Pierre Cazeneuve :

Rock en Seine c'est le plus grand scandale culturel en Ile-de-France, on accueille 100 000 personnes chaque année et j'en ai jamais vu un seul à Saint-Cloud ! On subi totalement ce festival, on n'en profite absolument pas ! Nous on veut faire une semaine du rock qui précède le festival.


 

Elise Machado, plus jeune candidate de France.
 

Nous prenons maintenant la direction du Doubs, au Mémont, petit village de 41 habitants qui abrite la candidate la plus jeune de France, toutes communes confondues ! Il s'agit d'Elise Machado, 17 ans, bientôt 18 (le 22 mars, à la veille du scrutin). Elise est lycéenne et à coup sûr, elle sera élue. Elle figure en septième position sur la seule et unique liste présentée au Mémont, où sa mère est déjà conseillère municipale.

 

 

Clairement, Elise n'est pas une pro de la politique, avec ses réponses ultra concises. Les grands discours, c'est pas son genre. Elle répond à Benjamin Illy :

 

Pour finir, direction Amiens, en Picardie. C'est jour de blocus devant le lycée où est scolarisé le deuxième plus jeune candidat du pays. Avec ses camarades, il dénonce l'austérité à l'école et veut plus de moyens pour l'éducation.

Léon Deffontaines, 18 ans, se présente au micro de Benjamin Illy. Il est en pleine manif :

Léon Deffontaines, 18 ans, candidat sur la liste Lutte Ouvrière à Amiens © Benjamin Illy

 

Après avoir été membre des Jeunesses Communistes, Léon Deffontaines s'est finalement engagé auprès de Lutte Ouvrière, le parti à gauche de la gauche, longtemps portée par Arlette Laguiller. Léon a lu tout Lénine, tout Marx.

Bien préparé sur le plan des idées, il veut profiter des municipales pour les diffuser, loin des enjeux locaux :

Blocus du lycée avec les potes ! © Benjamin Illy
 
Signe que la jeunesse a choisi de prendre la place qui lui revient dans le cadre de cette campagne, le MJS (Mouvement des Jeunes Socialistes) annonce 300 candidatures de moins de 30 ans cette année. En 2008, il n'y en avait qu'une cinquantaine.
 
Mais Laura Slimani, la présidente du MJS, reconnaît qu'en interne au PS, il a fallu batailler pour imposer cette nouvelle génération. Elle répond à Benjamin Illy :


 
La jeunesse monte au front lors ces élections avec plus de 51 000 candidats de moins de 30 ans selon les chiffres du ministère de l'intérieur. Un bémol : l'âge moyen des candidats, 50 ans. Il y a encore du chemin à faire pour rajeunir la classe politique. Reste que, selon un sondage publié cette semaine, 6 jeunes sur 10 ont l'intention d'aller voter lors de ces municipales.

 


 

Auteur (texte, reportage et photos) : Benjamin Illy


La rédaction du Mouv' s'est aussi intéressée aux VRP Juniors du Front National, décryptage de la stratégie "jeune" du FN lors des municipales.

Les choix actu du Mouv', c'est tous les jours dans le Reportage de la Rédaction

Et abonnez-vous au podcast RSS et iTunes




 

Liste des candidats à Saint-Cloud :

-Eric Berdoati (Liste d'union de la droite)

-Aymeric Lhermitte (Liste divers droite)

-Guillaume L'Huillier (Liste du Front National)

-Pierre Cazeneuve "Allons Enfants"

-Xavier Brunschvicg (Liste du Parti Socialiste)

 

Liste des candidats à Amiens :

-Thierry Bonté (liste socialiste)

-Yves Dupille (liste Front National)

-Cédric Maisse (liste divers gauche)

-Mohammed Boulafrad (liste divers gauche)

-Bruno Paléni (liste Lutte Ouvrière)

-Nicolas Belvalette (liste du Parti sans cible)

 

Commentaires