Mouv' 2020 : quelle place pour les supporters de foot ?

Mouv' Futur Mercredi 10 juin 2015

Réécoute
[title]
Les clubs de foot sont devenus des marques dont les propriétaires ne supportent aucune mauvaise publicité. En France, le meilleur exemple est le PSG version qatari. Les clubs de supporters ont été dissous. Ceux qui osent critiquer la hausse du prix des places sont désormais persona non grata.

Des associations de supporters dissous, des fidèles du PSG black-listés et interdits, des abonnements aux prix multipliés par deux en quatre ans. Voilà la dure réalité des fans du Paris Saint Germain. Une nouvelle stratégie  mise en place par l'actionnaire qatari. Le président Nasser Al Khelaifi ne comptent plus sur les supporters pour mettre l'ambiance au Parc. Il vise les classes supérieures et un public familial.

Brice Hortefeux a mis ses menaces à exécution. Face aux violences qui gangrènent le football hexagonal, le ministre de l'Intérieur a dissout par décret sept associations de supporters de clubs de L1, cinq du PSG, une de Nice et une de Lyon. Après une bataille judiciaire, le Conseil d'Etat a validé la dissolution des associations.

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires