Morrissey FTW !

L'édito Lundi 07 octobre 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Morrissey FTW !
Sacré Stephen Patrick, la solidarité, c'est son grand truc. Quand il ne part pas à la rescousse des pitits zanimaux, il prend fait et cause pour la liberté sur le Net. La classe.

 

Comme on parlait de solidarité et de rock'n roll ce matin, saisissons la balle au bond et mettons l'actualité du moment à profit. C'est bien joli de défendre les faibles, les pauvres, les opprimés, bref, de mettre sa popularité au service des grandes causes. Mais de temps en temps, il est bon d'aller au charbon pour des choses plus triviales, comme l'a fait, par exemple, l'inénarrable Morrissey hier avec This Charming Charlie.

Sacrée Lucy.

 

Pour ceux qui ne passent pas leur vie rivés à un écran, petit rappel des faits: This Charming Charlie est un Tumblr qui reprend des strips tirés des célebrissimes Peanuts de Charles M. Schultz, trésor de la BD mondiale, en substituant à leurs dialogues originaux des citations des Smiths. Succès à la clé, puisque la chose marche à 200%, la mélancolie latente chez Charlie Brown et Snoopy étant très bien mise en valeur par les textes du groupe.

Avec cette bande-son, en plus, c'est encore meilleur... 

 

Sauf que ça n'est pas du goût d'Universal, qui envoie une volée de lettres à Tumblr et à l'auteur de This Charming Charlie, les sommant l'un et l'autre de virer-tout-ça-s'il-vous-plaît-sinon-c'est-tribunal. Pas forcément armés pour répondre à un assaut judiciaire venant d'un très, très gros poisson, ils ont dans un premier temps cédé à ses assauts, avant de finalement choisir de se défendre publiquement.

Le Moz n'est qu'amour et chatons.

 

L'histoire a rebondi ce week-end, avec l'entrée en lice de Morrissey, qui s'est dit flatté et ravi du travail de This Charming Charlie, espérant que le site reste en ligne, et rappelant au passage que personne ne l'a consulté avant d'envoyer la cavalerie. Universal aurait, par ailleurs, plus ou moins lâché l'affaire. Congrats Moz, y a pas de petits combats.

Thomas Rozec

> Tous les éditos de Thomas Rozec

> Abonnez vous au podcast, RSS et iTunes

Commentaires