Moi, jeune, Français et djihadiste

le Reportage de la Rédaction Lundi 20 janvier 2014

Réécoute
Dernières diffusions
Moi, jeune, Français et djihadiste
700 Français auraient quitté la France pour participer aux combats en Syrie. Ils seraient 220 sur place, selon les services de renseignements. Les autorités s'inquiètent de leur retour au pays. Gaële Joly de la rédaction du Mouv’ a enquêté sur les méthodes de recrutement en France.

 

Début janvier, on apprenait la mort d'un djihadiste français en Syrie. Ce jeune homme s'appellait Nicolas. Il avait 30 ans, blond, les yeux bleus, de parents laïcs, originaires de Toulouse. Nicolas a basculé dans l'islamisme radical il y a trois ans. En mars dernier il quittait la France pour la Syrie et le 12 juillet, il publiait cette vidéo sur Youtube :

 

 

Nicolas se serait fait exploser à bord d'un camion dans la région de Homs, le mois dernier. Sa mère, Dominique Bons, a appris la mort de son fils par SMS le 2 janvier. Elle s'exprimait il y a quelques jours au micro toulousain de Jean-Manuel Escarnot pour le Mouv.

 

"Lutter contre l'ignorance et l'influence des salafistes"

Face à l'embrigadement de ces jeunes Français, un imam lutte, dans les quartiers Nord de Marseille, contre l'influence de l'islamisme radical. Cet homme s'appelle Abdessalem Souiki, ancien professeur de l'Education Nationale, il donne des cours de soutien au siège de son association la Plume des Savoirs.

 

 

Abdessalem Souiki s'inquiète de l'influence des salafistes qui prêchent pour le djihad en Syrie :

Lecture
 
Partager

 

Pour lutter contre l'islamisme radical, il organise chaque dimanche des séances de connaissance de la religion. et tous les jeudi, il intervient aussi sur radio Gazelle, de 18h à 20h. Un travail remarqué par les services secrets, avec qui il a eu une petite discussion au téléphone :

 

"La voix royale ce sont les forums sur Internet"

Lutter contre l'ignorance, combattre l'islamisme radicale, c'est aussi investir la toile. Car ces jeunes sont nombreux à se renseigner sur comment faire le djihad en Syrie. François-Bernard Huyghe, est spécialiste du cyber-terrorisme, voilà  la méthode des cyber-djihadistes sur la toile.

 

Ces forums, Nicolas Sarkozy avait tenté de s'y attaquer. L'outil est pourtant bien précieux pour la DCRI. La question aujourd'hui c'est de savoir comment gérer le retour de ces jeunes djihadistes radicalisés. Le juge antiterroriste Marc Trevidic a lancé l'alerte. Selon lui la menace ne fait qu'augmenter de manière exponentielle.


 

Le jihad, un très beau film en avait parlé. Les chevaux de Dieu, de Nabil Ayouch. Plus d'infos en cliquant par ici.

 


 

Illustration : capture d'écran de la vidéo YouTube de Nicolas

 

Commentaires