Mickey au pays des soviets

Pendant ce temps, à Vera Cruz (old) Mardi 25 février 2014

Réécoute
Mickey au pays des soviets
Au cœur du Parc Olympique de Sotchi, le premier parc d'attractions à thème russe vient d'ouvrir ses portes. Bienvenue dans le monde merveilleux de Sotchi Park, censé pérenniser l'engouement touristique dans le sillage des J.O. Problème : les travaux ne sont pas terminés.

Vladimir Poutine veut en faire son Disneyland russe. Pour l'instant, seul l'immense hôtel de Sotchi Park évoque vaguement le château de la Belle au Bois Dormant. Rebaptisé "Putin Palace" par les locaux, cet hôtel 4 étoiles de 278 chambres n'a enregistré qu'une dizaine de réservations depuis son ouverture.

"Putin Palace" / cc Flickr par Kenyee
 

A l'entrée du parc, les hôtesses d'accueil ont pour consigne de ne pas parler aux journalistes, sauf pour leur débiter un discours marketing prémâché :

Sotchi Park est un endroit merveilleux, c'est un conte de fée. C'est beau, c'est un endroit merveilleux, pour les Russes et pour les gens du monde entier.



Symptomatique de la démesure des J.O. de Sotchi, le parc d'attractions s'étale sur 24 hectares, a couté 272 millions d'euros et nécessité l'expropriation de centaines de personnes, une ville entière rasée en un temps record.

Initialement, "Poutine World" devait ouvrir en grande pompe au moment du coup d'envoi des J.O. Mais les travaux ne sont pas terminés, à l'instar d'une grande partie des infrastructures olympiques. A l'image de ces délicieuses toilettes pour deux, inaugurées lors des jeux par le double médaillé d'or Martin Fourcade.

Pour l'instant, seul le carrousel et le manège des chaises volantes sont en activité. Pour les gigantesques montagnes russes il faudra repasser, ce qui n'empêche pas le directeur du parc de faire du prosélytisme.

Le plan, c'était de laisser l'entrée du parc gratuite, pour que les gens viennent et se fassent une impression de ce que nous sommes en train de construire [...] L'année prochaine, on espère avoir entre 1,2 et 1,6 millions de visiteurs.



Hors micro, un employé regrette la mauvaise image renvoyée aux touristes par ce parc à moitié terminé. Qu'il se rassure : pour le moment, la plupart des visiteurs sont russes. L'ouverture officielle est prévue le 1er juillet prochain. Et l'entrée ne sera plus gratuite.

Reportage pour le Mouv' de Cyrielle Bedu.

 


 

Photo de couverture : CC Flickr par Atos International

Parce qu'il y a toujours un Vera Cruz à l'autre bout du monde, retrouvez l'ensemble de nos reportages en cliquant par  !

Et abonnez-vous au podcast, RRS et iTunes.

Commentaires