MIA tire sur tout ce qui bouge

Bureau de vérification des paroles Lundi 16 juin 2014

Réécoute
MIA tire sur tout ce qui bouge
Mia se présente comme une délinquante dans son tube "Paper Planes", une sans papier, une fille en marge, qui vole entre les fuseaux horaires et les pays. C’est l’artiste pop politique par excellence. Cool, on traduit sa chanson.

 

Le Bureau de Vérification des Paroles s’intéresse à un tube total avec des pan ! pan ! pan ! dedans. 47 millions de vues sur YouTube et des coups de flingue bien connus, le Paper Planes de MIA…

MIA est anglaise mais elle a des origines sri lankaises. Elle est la voix de cette masse de population immigrée mondiale mal vue. Donc elle dégaine, et se venge dans sa chanson !

Extrait des paroles

I fly like paper, get high like planes
Je vole comme du papier, je vais aussi haut que des avions

If you catch me at the border I got visas in my name
si tu m’attrapes à la frontière, j’ai des visas à mon nom

If you come around here, I make 'em all day
si tu viens par là tu verras, j’en fais toute la journée

I get one done in a second if you wait
si tu attends, je t’en fais un dans la seconde

Comment comprendre ? Eh bien vous considérez les immigrés comme des voleurs, alors on va vous braquer. Paper planes, à la frontière entre rock et rap, c’est une chanson en guerre, c’est une chanson de pirate. Voilà ce que l'artiste en dit sur the dailybeast.com :

Quand vous êtes un immigré, vous êtes bien parti de quelque part et la plupart du temps vous avez fui une guerre. Le bruit d’un revolver fait partie de votre culture. On m’a déjà tiré dessus alors je n’ai pas de problème avec le bruit d’un revolver. Si ca vous gêne, allez voir les gens qui m’ont tiré dessus.


 

En même temps, on pouvait s'attendre à un bon "franc-chanter" avec MIA. MIA qui veut dire Missing In Action. Disparue au combat, un terme militaire qui veut dire mort sur le front pendant la guerre ou durant des opérations...

Vidéo bonus, vidéo bonus !  Le titre à la base du sample de Paper planes, c'est le riff de Straight to hell de The Clash sur l’album Combat Rock, sorti en 1982.

 

Arnaud Jamin


 

Toutes les chroniques

Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

 

Commentaires