Marsatac

Rodéo sur Le Mouv' Vendredi 14 septembre 2012

Réécoute
Dernières diffusions
07/01/14 Newcomers
06/01/14 Black Yaya
Marsatac
Le programmateur du festival Marsatac vient dévoiler la programmation de l'édition 2012 et nous en dire plus sur le festival qui aura lieu à Marseille et à Nîmes du 27 au 29 septembre !

 

Pour sa 14° édition, le festival de toutes les insurrections musicales choisit l’attaque massive. Pas un assaut, mais deux. À Nîmes et à Marseille. Ses déflagrations soniques secoueront autant l’auguste cité romaine que les rives du Vieux Port, du 20 au 30 septembre 2012.

Cette année, Marsatac voit double ! Après une édition sold-out en 2011, le festival se déploie avec la volonté de renforcer son implantation sur le territoire régional mais aussi de répondre à la demande des festivaliers toujours plus nombreux. Loin d’être un exil, cette édition à deux têtes permet aussi de s’associer à l’équipe de la nouvelle salle Paloma, avec qui Marsatac s’est découvert de vraies affinités, et d’investir un équipement innovant, au projet artistique ambitieux. Avec cette offensive nîmoise, Marsatac double quasiment ses propositions artistiques : au total 70 concerts sont programmés en 2012 contre 38 en 2011.

C’est donc à la salle nîmoise, Paloma, qu’aura lieu la mise en jambes, les 20, 21 et 22 septembre.

L’écrin futuriste de zinc et de fer, inauguré quelques jours auparavant, appelle une virée électronique. Marsatac sera la première. Avec une transposition pure du « label » Marsatac et une programmation sur mesure, ce sont trois soirées dans le Club et la Grande Salle qui permettront au public de découvrir des artistes, programmés en exclusivité.

L’onde de choc se propagera ensuite au chaudron bouillant du Dock des Suds, à Marseille, les 27, 28 et 29 septembre : résolument éclectique et festive la programmation marseillaise mêle exigence et ouverture, découvertes et artistes confirmés. Qu’il s’agisse de ceux qui font l’actualité musicale ou de ceux qui feront celle de demain, tous participent à ce qui fait la spécificité du festival, une formidable densité de programmation, de grandes amplitudes horaires et le croisement des publics.

Si la programmation du Marsatac aime à se jouer des frontières délimitant les genres, elle travaille aussi une cohérence esthétique autour de 3 thématiques distinctes : hip hop, groove, slam et autres curiosités pour le jeudi 27, dubstep, musiques urbaines, drum’n bass, electro hip hop pour le vendredi 28, rock, techno, electro, pop pour le samedi 29.

La 14° édition du Marsatac se terminera en plein air et en journée, avec Aires Libres au Parc Longchamp, le dimanche 30 septembre. Musiques électroniques, ateliers green et arty, animations pour enfants et familles, nature : cette journée placée sous le signe du farniente constituera un final idéal pour ce grand week-end musical.

Vous l’avez compris, Marsatac reste fidèle à sa mission de toujours : défricher les terres méconnues, dynamiter les chapelles étriquées et brasser - dans un cocktail aussi Molotov que retentissant - hip hop, électro, rock, folk ou pop. Alors, le 20 septembre, méfi ! Marsatac rallume la mèche !

Source : Marsatac

Commentaires