Mars One, Sony SmartEye Glass, l'oeil qui zoome. Le virus de la NSA.

Le Hub (2015-2016) Mardi 17 février 2015

Lancement : Le projet Mars One vient de révéler la liste des 100 derniers qualifiés pour aller sur la Planète Mars

Et il n’y a aura un seul français parmi eux. Il s’appelle Jeremy , il a 37 ans, il est médecin.

 Au lancement du projet, ils étaient 200 000 volontaires. Et après plusieurs phases de sélections, ils ne sont plus que 100 finalistes : 50 hommes et 50 femmes de 19 à 60 ans venant des cinq continents. Ils seront soumis à des tests et entraînements qui détermineront les 24 sélectionnés pour le grand départ.

Le projet Mars One prévoit effectivement de les envoyer sur la planète Mars en 2024. Un voyage dont ils ne reviendront pas. Leur but sera de s’installer définitivement sur la planète rouge.

 

Présentation du projet, qui fera l'objet d'une télé réalité pour aider à son financement...


 Seul petit souci, des chercheurs du MIT préviennent que les colons martiens devraient théoriquement commencer à mourir au bout de 68 jours, à cause des radiations.

 

Les  Google Glass de Sony  sont disponibles en précommande

Google vient de mettre un frein à son projet, mais Sony vient d’annoncer la sortie du sien : des lunettes à réalité augmentée.

Elles vont coûter 670 euros dans une première version qui sera réservée aux développeurs et vendue à partir du 10 mars.

Les Sony SmartEyeGlass utilisent deux écrans transparents à la place des verres de lunettes. Les informations s’affichent en une seule couleur mais sont beaucoup plus visibles.

 

 


 Un câble relie les lunettes à un petit boitier qui servira de télécommande pour contrôler ce que l’on verra à l’écran.

 On pourra faire pas mal de choses comme lire ses emails, faire des photos, des vidéos, utiliser le guidage GPS et bien d’autres.

 

On pourrait bientôt zoomer avec un simple clin d’œil

Et attention, on parle bien de zoom avec ses yeux, et grâce à des lentilles de contacts.

Elles ont été développées par l’Ecole Polytechnique de Lausanne, et permettent à de faire grossir de 2,8 fois tout ce que l’on voit.

 Pour les utiliser, il faut porter des lunettes, mais qui vont servir à détecter le mouvement des paupières. Un clin d’œil à droite et le zoom s’active, un clin d’œil à gauche et l’image revient à la normale.

 Le projet a été développé pour l’armée mais pourrait aussi être très utile pour des personnes âgées qui n’y voient plus grand chose.

 

La NSA a développé un virus dissimulé dans tous les disques durs

 Il s‘appelle Fanny, et c’est l’éditeur d’antivirus Kaspersky qui l’a détecté. Il permettrait à l’agence américaine du renseignement de prendre le contrôle d’un ordinateur à distance.

 Ce logiciel espion a été développé après les évènements de septembre 2001 pour surveiller les pays du Moyen-Orient.

 Mais le virus serait encore actif aujourd’hui dans des dizaines de milliers de disques durs dans le monde entier.

 Et s’il n’a été pas été détecté avant, c’est tout simplement car il ne transite pas par Internet mais a été intégré au cœur des disques durs durant leur fabrication.

L’histoire risque de faire beaucoup du bruit.

 

Commentaires