Marre de vos potes ? Mettez-les devant un feu de cheminée

Rien à voir Lundi 07 avril 2014

Réécoute
Marre de vos potes ? Mettez-les devant un feu de cheminée
Si vous croyez connaître vos amis, si parfois vous éprouvez même une sorte de lassitude à avoir toujours les mêmes discussions dans les mêmes bars autour des mêmes bières, emmenez-les à la campagne, et asseyez-les devant un feu de cheminée. Ça vous transforme des potes au point que vous ne les reconnaîtrez plus.

 

Devant un feu, vous apprenez que votre pote a été scout, et qu'il n'en avait jamais dit un mot. Il produit un enchevêtrement de branches très élaboré, mettant à l'oeuvre la technique dite du tipi indien. Il est même capable de dire quelles essences de bois il utilise et fait semblant d'identifier les senteurs qui s'en dégagent.

Tu sens ? C'est de l'épicéa.


 

 

Il y a une règle tacite avec la cheminée : c'est celui qui a accouché du feu qui élève le feu. Si quelqu'un d'autre vient mettre son grain de sel pendant que le géniteur a le dos tourné, ça peut très très mal tourner. C'est comme si une femme allait donner le sein à un bébé qui est pas le sien, ça se fait pas.


Mais ce qui est magique, c'est quand tout le monde se retrouve en rang d'oignon devant la cheminée. Hypnotisés par les flammes. Et quand émerge un sujet de conversation, c'est pas autour des sujets qu'on évoque sur le bitume autour d'une bière.

Les gens se dévoilent, on parle jusqu'à tard, jusqu'aux dernières braises.

C'est un peu chouette, le feu.

 


 

 Retrouvez Elodie Emery sur Twitter

> Retrouvez toutes les chroniques

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Commentaires