Marc Dutroux se croit dans Masterchef

Portrait à bout portant Vendredi 04 octobre 2013

Avec lui, on arrive à un point où le narcissisme du serial killer passe du cynisme au grotesque. En ce moment, il fait suer l'administration pénitentiaire pour qu'on ne l'oublie pas. Le site belge Sud Info a révélé avant-hier les caprices du détenu. Il demande par exemple que son coiffeur vienne régulièrement lui rafraîchir sa coupe et exige un régime alimentaire spécial.

 Alors en fait le mec, il est condamné à la prison à perpétuité pour avoir séquestré, violé et tué six jeunes filles, mais par contre il ne peut pas avaler de viande trop cuite ou avoir un épi qui dépasse de sa mise en plis… Monsieur prend ses aises.

Un surveillant de la prison a même confié son ras-le-bol au Figaro : « Un jour il exige un régime sans graisse. Quelques semaines plus tard, il veut un régime 100% poisson. Il a aussi prétendu être végétarien ». Résultat, il sème la terreur en cuisine. Pire qu’un test sous pression spécial « Repas-minceur » à Masterchef...

Commentaires