Mange moi si tu peux !

La Terrasse du Mouv' Vendredi 13 juillet 2012

Réécoute
Dernières diffusions
29/08/13 Grand Central
28/08/13 Année zéro
Mange moi si tu peux !
Georges Guille-Escuret nous rejoindra à 13h10 sur la Terrasse du Mouv' ! Une émission présentée par Stéphanie Cabre de 12h30 à 13h30: un concentré de soleil, de vitamines C et E, de musique, d'actu. décontractée et décalée !

 

12h30: Les titres du Journal par Corinne Pelissier

 

12h33: La Good News du jour par Stéphanie Cabre

 

12h34: Le Poème d'actu de François Saltiel : l'allégorie de la caserne

 

12h38: Sophie-Marie Larrouy  pour la chronique "NIL NOVI SUB SOLE "

 

12h48: Jean-Didier, Médium nous donnera quelques pistes pour développer notre intuiton !

Jean-Didier est un médium extrêmement réputé en Europe. Sa renommée, son professionnalisme et son sérieux on d’ailleurs conduit de nombreux média à faire appel à lui, en particulier la télévision puisqu’il participe chaque année à quantité d’émissions.

Auteur et créateur de la « méthode expresse »: cette méthode tout à fait originale permet de concilier l’utilisation de différents supports de voyance et votre intuition. Cet ouvrage pratique et ludique, illustré de nombreux exemples, vous expliquera clairement comment développer, gérer et mettre en pratique votre intuition.

 

12h51: Le Selector

 

13h: Le Journal par Corinne Pelissier

 

13h08: Le Cocktail de François Saltiel

 

13h13: Pouquoi le cannibalisme nous fascine t-il tant ?

Nous en discuterons avec Georges Guille-Escuret, Docteur en biologie et ethnologie,chercheur au CNRS (Centre Norbert Elias, Marseille)

Il utilise sa double formation pour préciser méthodologiquement les relations nécessaires entre écologie et sciences sociales sur des démarcations troubles : nature/culture, évolution/ histoire…

Georges Guille Escuret a également publié, ainsi que plusieurs essais dont Les sociétés et leurs natures (Armand Colin, 1989), Le décalage humain : le fait social dans l’évolution (Kimé, 1994) et L’anthropologie, à quoi bon ? (L’Harmattan, 1996).

Le deuxième volet de la vaste entreprise d’anthropologie menée par Georges Guille-Escuret, qui explore la notion de cannibalisme, comme jamais aucun chercheur ne l’a fait avant lui !

Au bout d’une vingtaine d’années de recherche de terrain, il rend compte de ses résultats surprenants au sein de trois volumes, dont ce tome ci est consacré à l’Asie et l’Océanie.

 

Commentaires