Lorànt fait des histoires

L'édito Mercredi 02 octobre 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Lorànt fait des histoires
Les historiens sont d'abominables sans-cœurs, ils ne font rien qu'à embêter ce pauvre Lorànt Deutsch et critiquer son travail, dont l'exigence n'est pourtant plus à prouver.

 

Sont pas sympas, les historiens. Au prétexte qu'il se relance à l'assaut de notre passé commun dans son nouvel opuscule (Hexagone, sur les routes de l'Histoire de France), ils en mettent plein la figure à ce pauvre Lorànt Deutsch. Et en plus, ça n'est pas la première fois.

Vous allez finir par nous le fâcher.

 

Ce coup-ci, après nous avoir emmené à la conquête du Paris éternel avec Métronome (et le succès que l'on sait), Lorànt prend de l'ampleur et se lance à l'attaque de la France entière. Certes, il le fait au prix de quelques envolées lyrico-buissonniennes, notamment lorsqu'il traite de la bataille de Poitiers, et des "envahisseurs" déboulant "Coran dans une main, cimeterre dans l'autre". Mais on peut pas avoir été la star des Intrépides et être foncièrement mauvais, c'est impossible.

 

Pour en savoir plus, réécoutez la chronique !

Thomas Rozec

> Tous les éditos de Thomas Rozec

> Abonnez vous au podcast, RSS et iTunes

Commentaires