Levée de chapiteau

Le 7-9 Lundi 11 novembre 2013

Réécoute
Levé de chapiteau
A Paris, le Parc de la Villette dépoussière son espace consacré au cirque contemporain : une immense vague de bois et des logements pour accueillir les artistes. L'occasion pour le Mouv' de se pencher sur l'évolution de la discipline. Et de célébrer l'armistice à sa manière.

 

N'espérez pas applaudir des lions rugissants ou des singes savants. Partageant avec son cousin traditionnel une culture foraine et le sens du spectacle haut-perché, le cirque contemporain mise sur les corps, sur la poésie du mouvement plus que sur un bestiaire à poils et à plumes.

Les Colporteurs en répétition © Sébastien Sabiron, Le Mouv'
          
Né en France il y a 25 ans, le "nouveau cirque" ne cesse de s'inventer. Un foisonnement créatif porté par plus de 500 troupes et compagnies, plus d'un millier de spectacles par an, présentés sur les 12 scènes nationales qui depuis deux décennies intègrent le cirque à leur programmation.
    
A Paris, Le Parc de la Villette est l'un des principaux ports d'attache du cirque contemporain en France. Créé en 1993, son Espace Chapiteaux de plus de 4000 mètres carrés a déjà accueilli 70 compagnies.
     
Espace Chapiteaux, La Villette © Sébastien Sabiron, Le Mouv'
    

Jusqu'au 30 décembre, la Compagnie des Colporteurs y tient résidence et présente son Bal des intouchables, un voyage poétique où la grace adoucit la prouesse physique. Contrairement au cirque traditionnel, les numéros ne s'empilent pas, mais racontent une histoire :

 

Pour marquer les 20 ans de l'Espace Chapiteaux, la Villette inaugure son "Chapithôtel" : 18 chambres pour loger les artistes, dans un batiment écologique en bois.

Le Chapithôtel de la Villette © Sébastien Sabiron, Le Mouv'
        

Ceinturant le Chapithôtel : "la Déferlante", une vertigneuse vague de bois de 6 mètres de haut et 100 de long, crée par l'artiste de cirque Johann Le Guillerm.

La Déferlante, Parc de la Villette © Sébastien Sabiron, Le Mouv'
     

Première structure en dur au sein de l'espace consacré au cirque, le Chapithôtel offre une alternative aux caravanes, auxquelles les forains restent très attachés. La Villette leur permet toujours de les garer à proximité de leurs chapiteaux.

Caravanes des Colporteurs © Sébastien Sabiron, Le Mouv'
    

Empruntant aux codes du théâtre et de la danse contemporaine, le cirque ne cesse d’évoluer. Que lui reste-t-il à inventer ? Quelles sont les sources d’inspiration qui renouvellent les différentes disciplines du cirque ? Et quelle est l’influence du cirque contemporain sur le spectacle vivant ?

Pour répondre à ces question, le Mouv’ reçoit :

 

Le Clown des Colporteurs © Sébastien Sabiron, Le Mouv'
       

Retrouvez tous les jours la Matinale du Mouv', de 7h à 9h, présentée par Benoît Bouscarel, et laissez vos commentaires en direct sur Facebook et Twitter (@matmouv).

>Toutes les émissions sont disponibles par ici.

>Et abonnez-vous au podcast, RSS et I-tunes.

Commentaires