Les "whistleblowers", ces chevaliers des temps modernes

Le 7-9 Vendredi 09 août 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Les "whistleblowers", ces chevaliers des temps modernes
Bradley Manning, Julian Assange, et dernièrement Edward Snowden: des types tout à fait ordinaires, qui, par éthique, on fait trembler les systèmes et les gouvernments en faisant fuites des documents top secrets. Applaudis par l'opinion publique, traqués par les gouvernements, sont-ils des héros ou des traîtres ?

 

Si vous avez sous le bras un dossier chaud avec des informations qui pourraient faire tomber des têtes, vous avez du être conforté ces derniers dans votre vocation de whistleblower. Ceux qu'on appelle des lanceurs d'alerte en bon français sont des employés lambda. Par le biais de leurs fonctions ou en exploitant les failles dans les systèmes de sécurité de leur entreprise, ils se retrouvent en possession de documents secrets... Car s'ils venaient à être révélés, ils pourraient provoquer des scandales retentissants. Généralement, ils essaient d'informer leur hiérarchie sur leur intention de tout mettre à jour. Mais, sans succès, ils se tournent vers la presse. C'est là que le pire commence.

 

Lancer une alerte, c'est comme lancer un boomerang: on se le reprend en pleine face. Les whistleblowers le font souvent au péril de leur liberté voire de leur vie. Car même s'ils rendent un grand service aux citoyens, leur action n'est pas du goût des Etats: Assange n'a-t-il pas compromis certaines relations diplomatiques avec les câbles de Wikileaks ? Snowden n'a-t-il pas menacé la sécurité nationale en exposant la surveillance de masse qu'opère la NSA ?

Les whistleblowers sont-ils des traîtres ou des héros ? On en discute ce matin avec Félix Tréguer de la Quadrature du Net.

 

 

 

 

Et l'équipe du 7/9 pour le mois d'août, dans le désordre de préférence: Gilles Vervisch, Lelo Jimmy Batista (Canicule), Guillaume Ledit, Andréa Fradin et Olivier Tesquet (Culture Geek), Philippe et Philippe (Comix Attax), Lisa Vignoli (L'été en poche) et Cyril Sauvageot (La main dans le bac).


Et les hommes et les femmes de l'ombre:

A la musique, c'est Bénedicte Bourel qui assure la sélection. 
Celle qui pousse tous les boutons sur une console hyper compliquée c'est Anne-Charlotte Ghilem. 
Michel-Ange Vinti fait tout le temps attention à l'heure: c'est notre super réalisateur. 
Et celles qui préparent tous les matins: Lucinda Terreyre et Assa Samaké.

 

Retrouvez le 7-9 du Mouv' sur Facebook et Twitter. Et pour tout réécouter et tout garder, Podcaster l'émission.

Commentaires