Les virginités «tardives»

Point G comme Giulia Jeudi 06 mars 2014

Réécoute
Dernières diffusions
Les virginités «tardives»
Si l’âge du premier rapport est en moyenne de 17 ans, pour d’autres, la première expérience sexuelle arrive plus tardivement. Entre l’attente du bon moment et la peur de l’inconnu, comment se vivent ces virginités dites «tardives» ?

 

A l’heure où nous sommes dans une société toujours plus sexualisée, où l’on devrait tout connaitre et tout tester, il n’est pas toujours simple de vivre sa première expérience sexuelle après 20 ans. Qu’est-ce qui conduit à être encore vierge à 30 ans ? Convictions religieuses pour certains, idéalisation du moment pour d’autres ou encore peur de la sexualité, se révéler à l’autre intrigue, fascine et inquiète. Et le temps n’arrange pas toujours l’histoire... Car plus on avance dans l’âge plus la peur de se jeter à l’eau peut grandir.

 

 

 

Les virginités «tardives», on en parle ce soir avec Alain Héril, sexothérapeute et psychanalyste qui signe Le sourire intérieur publié aux éditions Eyrolles.

 

 

 

 



 

Le Top 5 de Mathilde, c'est ce soir et c'est à ne pas rater.

 



 

Le meilleur du répondeur

Patrick, 39 ans, Reims

 

Luc

 

Oxane

 

Thibaut, 25 ans, Paris

 

Anonyme

 

Sylvia

 

 

 



 

Réécoutez toutes les émissions 
Abonnez-vous au podcast : RSS & iTunes

Point G se construit avec vous ! Toutes vos questions, toutes vos réflexions sont donc les bienvenues. Et pour ça, vous avez le choix :

-Le répondeur de l’émission : 01 56 40 54 54

-Notre compte Twitter :  @pointgiulia

-Notre page facebook : Point G comme Giulia

-Notre adresse mail : pointg@radiofrance.com




 

Point G comme Giulia : Giulia Foïs
Attachée de production : Julie Verne
Community Manager : Romy Engels

Crédit Photo : Certains droits réservés par pasotraspaso

 

Commentaires