Les religieux et l'entertainment

Fresh Cultures Samedi 09 juin 2012

Réécoute
Dernières diffusions
Les religieux et l'entertainment
Rokhaya Diallo reçoit Keira Maameri pour son documentaire Don't Panik et le rappeur Médine.

Don't Panik, un documentaire de Keira Maameri.

 

Don’t Panik, saisit la parole de rappeurs musulmans et répond ainsi aux questionnements de Keira Maameri. Le rapprochement entre leur vie d’artiste et spirituelle s’affiche ici dans ses nuances et s’évite ainsi des raccourcis quand on sait que le rap est très répandu et réunis beaucoup de musulmans tant chez les rappeurs que dans le public. Ici, le sujet s’illustre aux travers de 6 ra...ppeurs : ADL (Suède), Doug E Tee (Sénégal), Hasan Salaam (Etats-Unis), Manza (Belgique), Médine (France) et Youss (Algérie). Leur expérience est personnelle mais apporte dans une dimension internationale, un témoignage fort d’explications. Le contexte identitaire est posé, la foi en l’Islam exprimée et l’exposition artistique assumée. Le sujet s’ouvre avec un sérieux amusé sur eux, individu, rappeur, croyant et personne publique pour percevoir les combinaisons entre Rap et Islam ; l’influence de l’un sur l’autre.


Keira Maameri est une jeune réalisatrice qui a grandi avec le Hip Hop comme référence et alternative culturelles. A la fois passionnée par ce mouvement et par le 7e art, elle choisit d’intégrer l’université Paris VIII et obtient avec succès un master en cinéma. Du clip au reportage en passant par le teaser, la captation et le making of, Keira Maameri réalise toutes sortes de films avec l’équipe de production Derniers de la classe. Parallèlement, elle développe ses projets : elle réalise tout aussi bien des courts-métrages humoristiques que des films plus intimistes, comme le documentaire « A nos Absents » qui traite de la transcendance de la mort à travers des textes de rap français. Quant au moyen métrage « On s’accroche à nos rêves », il s’intéresse à la place des artistes femmes dans le Hip Hop en France. Celui-ci est particulièrement bien accueilli dans les festivals, en France, en Allemagne, en Suisse, en Suède, au Sénégal et aux Etats-Unis. En 2010 sort son dernier film « Don’t Panik » qui cette fois saisit la parole des rappeurs musulmans dans le monde.

Commentaires