Les Quatre Fantastiques : trois films, trois insultes au mythe

Les grossiers de l'écran (2013-2014) Jeudi 03 juillet 2014

Réécoute
Dernières diffusions
Les Quatre Fantastiques : trois films, trois insultes au mythe
Alors qu'un reboot est en préparation au sein des studios Fox, retour sur les trois films adaptés à ce jour du célèbre comic book créé en 1961 par Stan Lee et Jack Kirby. Une série Z et deux blockbusters stupides. Mais pourquoi tant d'échecs ?

Les Grossiers de l'écran, ce sont aussi ces gens qui font des films vous donnant l'impression d'être insulté dans l'amour que vous portez au sujet qu'ils adaptent.

Prenez Les Quatre Fantastiques (Fantastic Four en V.O), comic book culte créé par Stan Lee et Jack Kirby en 1961 et qui a changé la face du genre par son approche "réaliste" du quotidien d'une équipe de super héros.

 

Couverture du premier numéro de Fantastic Four (1961)

 

Avec Spider-Man, les X-Men, Iron Man, Avengers ou encore Hulk, il s'agit de l'une des propriétés intellectuelles les plus précieuses pour Marvel. Un de leurs best sellers de longues années durant, qui a vu défiler au fil des décennies un nombre impressionnant d'auteurs/dessinateurs chouchous des lecteurs. Et pourtant, à ce jour, toujours pas d'adaptation au cinéma décente de ce groupe au potentiel artistique pourtant plein de promesses à l'écran.

Lorsqu'elle n'avait pas réellement d'influence auprès des grands studios, dans les années 80, Marvel avait cédé les droits d'adaptation cinéma de cette BD à un producteur allemand, Bernd Einchiger (décédé en 2011) qui ne sut trop quoi en faire pendant un bon bout de temps. Réalisant en 1992 que son option allait expirer, il sous traita à Roger Corman la production en toute hâte d'un film à tout petit budget, avec des acteurs inconnus, pour un résultat particulièrement risible. Pour des raison jamais totalement élucidées, cette version ultra cheap des Quatre Fantastiques réalisée par un certain Oley Sassone ne sortit jamais sur aucun écran, malgré l'existence d'une bande annonce promotionnelle à l'époque :

The Fantastic 4 par Oley Sassone

 

Horrifiée par le film et craignant qu'il ne cause du tort à ses héros, Marvel aurait à l'époque trouvé un accord avec Bernd Einchiger pour en bloquer toute exploitation commerciale. Ces Quatre Fantastiques là finirent malgré tout par se retrouver quelques temps plus tard sur le web, en version bootleg.

 

Fantastic Four de Tim Story

Dépités par cette première déconvenue, les fans du comic book virent leur espoir brièvement renaitre lorsque Bernd Einchiger, cette fois associé au studio Fox, produisit une nouvelle mouture avec un budget digne d'un blockbuster et un casting plus solide. Sorti à l'été 2005, Les Quatre Fantastiques de Tim Story se révéla hélas une seconde déception. Malgré les moyens bien présents, impossible de d'apprécier ce tas de boue pour cause de scénario indigent et d'un casting morne plaine, hormis le pétillant Chris Evans (futur Captain America) dans le rôle de Johnny Storm/La Torche Humaine.

 

Les Quatre fantastiques et le surfer d'argent de Tim Story

Devant le succès du navet, une suite fut mise en chantier : Les Quatre fantastiques et le surfer d'argent (2007), réalisé encore par Tim Story avec le même cast devant la caméra. Hélas, trois fois hélas, nouvelle déconvenue : toujours destiné à un public très familial, le film aligne les gags balourds et se contente d'une intrigue à peine plus ambitieuse que son prédécesseur.

 

Résultat des courses : trois films, trois nanars et l'on espère vraiment que le reboot en cours de tournage sous la direction du prodige Josh Trank (Chronicles), toujours chez Fox, sauvera l'honneur d'une équipe trop longtemps insultée par le cinéma. Voilà ! Fin du suspense en juin 2015...

En attendant, le documentaire américain "Doomed : The Untold Story of Roger Corman's The Fantastic Four", prévu pour une sortie en DVD cet été, promet de faire la lumière sur les curieux dessous de la production du film de 1994.

 

Abonnez-vous au podcast : RSS & iTunes

 

Commentaires