Les premiers pas des maires FN

Le 7-9 Jeudi 01 mai 2014

Réécoute
Les premiers pas des maires FN
Au sommaire, on s'intéresse à certaines municipalités FN, un mois après les élections, on passera un coup de fil à un tatoueur qui ne chôme pas et Salomé Kiner nous livrera sa chronique "Livres"...

Un mois après les municipales, les premières décisions des maires FN

Aujourd'hui, 1er mai:  la fête du travail, mais pas seulement. C'est aussi le jour du défilé du Front National. L'occasion pour le Mouv' de faire un premier bilan, un mois après les élections municipales. Le reportage de Charlotte Coutard.

C’est quoi ta journée ?

Romain, 37 ans a frayé dans les milieux de la musique et du skate avant de devenir tatoueur, il y a dix ans.

 

En 2011, il a ouvert sa boutique « Hand in Glove », à Paris et en ce 1er mai, ouvre son antre à quelques clients privilégiés, pour avancer leurs tatouages.

 

Entre boulot et concert punk-oï, Romain nous déroule son jeudi dans le "C'est Quoi Ta Journée ?".

Un lien pour survivre

Le lien du jour est un visage. Une légende apparue il y a 150 ans.

La fascination pour l'Inconnue

Vers 1880, la morgue est installée sur l'Île de la Cité. Elle est l'un des spectacles les plus courus par les Parisiens. Un public de tout âge y défile, enfants compris. Un jour on repêche une jeune femme dans le Canal de l'Ourq. l'adolescente subjugue tous les témoins par sa beauté et surtout par le sourire étrange, énigmatique, qui s'est figé sur ses lèvres au moment du trépas.

La belle endormie intrigue. On cherche à savoir qui elle est. Les journaux, mais personne ne vient la réclamer. on la surnomme rapidement "L'inconnue de la Seine".

Capture d'écran L'inconnue de la Seine

Le succès commercial du moulage

On réalise un masque mortuaire de la belle endormie: un masque en plâtre, comme il s'en faisait beaucoup à l'époque. Un culte fou se développe autour du masque, véritable succès comercial à la fin du 19ème siècle. On retrouve bientôt l'inconnue de la Seine dans les intérieurs bourgeois et les chambres de jeunes filles.

Le mythe, de Rilke à "Sauvez Anne"

En 1902, Rilke observe le masque à paris. Jules Supervielle lui dédie ensuite un conte. Les surréalistes eux, s'amourachent littéralement de l'inconnue. En Norvège, le mannequin"Sauvez Anne", utilisé depuis les années 60 pour les examens de secourisme est modelé sur le visage de l'inconnue de la Seine.

Le lien du jour retrace la légende de la belle endormie.

Le single du jour

 

Les chroniques du 7-9

À 8h52, la chronique "Rien à voir de Nadia Daam



Retrouvez tous les jours la Matinale du Mouv', de 7h à 9h, présentée par François Sauvestre et Aurélie Champagne, et laissez vos commentaires en direct sur Facebook et Twitter (#7a9lemouv).

>Toutes les émissions sont disponibles par ici.

> Et abonnez-vous au podcast, RSS et I-tunes.

Illustration de couverture 

Commentaires