Les pires titres d’albums

Top 5 Mardi 13 mai 2014

Réécoute
Les pires titres d’albums
Parce que nous avons la manie des classements en tout genre, chaque jour l'équipe vous propose un top un peu futile, très pop et donc indispensable (ou presque). Aujourd'hui, on parle de titres d'albums assez discutables.

 

Un titre d’album c’est un peu comme le choix du prénom d’un môme: une erreur peut être fatale et valoir au prénommé une destinée des plus pourries. En d’autres termes, il faut bien réfléchir, ce que les artistes suivants ne semblent pas avoir fait…

Et c’est le NME qui recense ces titres d’albums particulièrement moisis…

- Beyonce - B'Day

Quelqu’un au marketing international n’a pas fait son boulot.

« Coucou moi c’est Beyonce et en français, le titre de mon album signifie cuvette sanitaire oblongue destinée à la toilette intime ».

 

- Butthole Surfers – Hairway to Steven

Quand les punks font des jeux de mots, ça donne ce genre de référence. Mais ce n’est pas tout puisque sur cet album on trouve une chanson qui s’appelle Julio Iglesias

 

- Limp Bizkit – Chocolate Starfish and the Hotdog Flavored Water

Si j’étais sympa, je dirais "potache" mais comme je suis réaliste, je vais dire scato, donc la classe !

 

- Public Enemy – How to sell your soul to a soulless people who sold their soul

  Enfin, vous avez compris

 

- Will Smith – Big Willie Style

"Wiilly" en argot désigne tout simplement un pénis. No comment.

 

 


 

Charline Roux

Réécoutez toutes les chroniques

Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Commentaires