Les meilleures adresses parisiennes pour pimenter sa vie sexuelle

Boy meets girl Vendredi 02 mai 2014

Réécoute
Les meilleures adresses parisiennes pour pimenter sa vie sexuelle
Ecouter de la pornésie en terrasse, danser dans l'ancienne garçonnière de Jean Cocteau et Jean Marais, nager cul-nu, boire un verre dans un ancien club libertin... Grâce au livre de Camille Emmanuelle, Paris-Couche-Toi-Là, la parisienne blasée que je suis est parvenue à découvrir de nouveaux endroits insolites insoupçonnés.

 

Paris, capitale de l'érotisme, vraiment ? À voir nos tronches dans le métro tous les matins, on peut parfois en douter... Et pourtant, certains lieux restent encore à découvrir !

Camille Emmanuelle a répertorié quelques soixante lieux érotiques dans Paris. Plus qu'un guide touristique libertin, Paris-Couche-Toi-Là est un livre de témoignages puisque chaque lieu mentionné à été testé par la jeune-femme. Nous en avons retenus quelques uns...

Nager tout nu à Paris

Par exemple, saviez-vous que nager tout nu à Paris, c'est possible ? Si un soir l'envie vous prend d'un bain de minuit, sachez donc que la piscine Roger Le Gall (12ème) peut exaucer votre souhait. Attention toutefois, pas de méprise : c'est seulement un lieu de rencontre pour papoter entre deux brasses, ouvert de 21 heures à 23 heures, les lundi, mercredi et vendredi seulement.

Et si avant d'aller piquer une tête, vous avez envie d'un petit casse-dalle coquin, rendez-vous chez Legay Choc (4ème). Cette boulangerie-pâtisserie propose des baguettes et viennoiseries en forme de... phallus, et oui !

Des clubs "sympas"

Pour séduire, Camille Emmanuelle a évidemment retenu quelques clubs bien sympas. Ainsi la légende voudrait que L'Orphée Privé (9ème) soit l'ancienne garçonnière de Jean Marais et Jean Cocteau. En tout cas, les soirées se passe dans un ancien sauna libertin mais comme son nom l'indique, c'est juste "privé" et pas coquin. Il y a aussi le No Comment (8ème) à l'ambiance rococo-cul-respectable, ancien club échangiste et aujourd'hui, club tout court.

Pour ceux qui préfère les soirées tranquilou en terrasse, sachez que vous pourriez tomber sur Pendy Offman, poète "pornésiens" aux vers érotiques un tantinet lubriques. Si vous traînez au Flore, à L'Endroit, au Saint Jean ou encore au Café Charlot, et qu'il croise votre chemin, laissez-le donc composer pour vous un de ces poèmes coquins.

Bonne balade !

 


> Suivez l'émission

 

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Commentaires