Les makers, en route vers l'industrie?

le Reportage de la Rédaction Vendredi 20 juin 2014

Réécoute
Dernières diffusions
Les makers, en route vers l'industrie?
Les bidouilleurs/bricoleurs intéressent de plus en plus le monde industriel, mais à quel prix? On pose la question sur le Mouv, alors que le festival "Maker Faire" débarque à Paris pour la première fois ce week-end, les 21 et 22 juin 2014, au CENTQUATRE.

C'est ce samedi et ce dimanche que les créateurs bidouilleurs de tous les pays investissent le CENTQUATRE, dans le 19ème arrondissement de la capitale, pour Maker Faire 2014. Un rassemblement ouvert au grand public avec des ateliers et des conférences pour partager et découvrir toutes les opportunités nées de cette philosophie du bricolage, qui remet en question les modes de production industrielle et le verrouillage des objets. Un rassemblement qui se tient cette année dans un contexte un peu particulier. La communauté des makers, dans le collimateur des industriels, se pose des questions sur son avenir. Pour certains, c'est une excellente nouvelle. Pour d'autres, c'est le début d'un inéluctable déclin. 

 

Gaël Langevin, père du projet In Moov, de robot open-source, au micro du Mouv, dans son atelier parisien.

 

J'ai déjà été approché par des sociétés qui veulent commercialiser In Moov, mais je veux rester open source. Bientôt, j'ai le sentiment que l'open source, ce sera comme le bio, récupéré par des grandes enseignes, comme un label qui n'a plus vraiment de sens. 


 

Ecoutez le reportage audio. 

 

 

 

Tous les makers ne deviendront pas des entrepreneurs, mais ceux à qui on demande cent fois où on peut acheter leur invention, se poseront peut-être la question de le devenir, et c'est une bonne nouvelle. Pôle Emploi est rempli de makers qui s'ignorent et qui ne savent pas qu'ils ont les outils pour s'émanciper et créer. Gauthier Luyt, Fabshop


 

Les organisateurs de Lounge Share Daria Blank et Axel Delbrayere, participants à la Maker Faire et Loïc Le Guen, étudiant à l'Ensci, l'Ecole Nationale Supérieur de Création Industrielle, réfléchissent aux ponts entre industrie et pratiques amateures.

 

Quand Leroy Merlin lance ses fablabs, il y a peut-être une forme de récupération liée à l'image de ce milieu, à des fins commerciales. Mais quand des entreprises comme Tesla, tout en conservant leurs brevets, permettent à d'autres industriels de les utiliser, on se dit que le monde industriel change au contact du Do it yourself.


 

Le mouvement des makers à été théorisé en 2004 par Dale Dougherty. 

 

We are all makers. All of us, we were born makers


 

Les makers reçus le 18 juin 2014 par Barack Obama à la Maison Blanche, tout un symbole ! 

 

Reportage : Claire Chaudière

Photo de couverture  : © Maker Faire Paris

Photos corps du texte : © Claire Chaudière

 


 

Les choix actu du Mouv', c'est tous les jours dans le Reportage de la Rédaction

Et abonnez-vous au podcast RSS et iTunes

 

Commentaires