Les makers déjà récupérés par le système ?

Le 7-9 Vendredi 20 juin 2014

Réécoute
Les makers déjà récupérés par le système ?
Au sommaire, on se penche sur le phénomène des "Makers", on passera un coup de fil à une auditrice peintre en bâtiment et Jean-Mathieu Pernin nous livrera ses "Causes Perdues"...

Maker Faire ce week-end à Paris

Les bidouilleurs/bricoleurs...ou "makers" intéressent de plus en plus le monde industriel, mais à quel prix ? Le mouvement des makers est-il en train de perdre son âme en devenant un mouvement plus grand public ou au contraire de trouver sa véritable identité ?

 

On pose la question ce matin sur le Mouv', alors que la "Maker Faire" débarque à Paris pour la première fois ce week-end. Un grand rassemblement de créateurs en tout genre avec des ateliers et des conférences, samedi et dimanche, au 104, dans le 19ème arrondissement de la capitale. Rassemblement qui se tient cette année dans un contexte un peu particulier. La communauté des makers se pose donc pas mal de questions sur son avenir. Le reportage de Claire Chaudière.

C’est quoi ta journée ?

Rodolphe Tissot, 40 ans, a longtemps été fan de poker. Il a réalisé son premier film "La tueuse" en 2009, film dont l'intrigue se déroulait dans le milieu du poker et traitait d'addiction au jeu. Le film, diffusé sur Arte, a valu à Rodolphe d'être remarqué en tant que réalisateur. En 2010, il a commencé à travailler comme directeur artistique et réalisateur sur une série produite par Arte, "Ainsi soient-ils".

                                                              Affiche "Ainsi soient-ils"

 

La série suit l'histoire de cinq jeunes hommes qui entrent au séminaire à Paris pour être ordonnés prêtres et au passage, les deux premières saisons ont été gratifiées du prix de la meilleure série française au Festival Séries Mania en 2012 et encore cette année.

Rodolphe Tissot vient de finir le mixage de la deuxième saison et prépare actuellement la troisième: huit épisodes de 52 minutes à préparer pour un tournage qui commence en août. Alors que le rythme s'accélère, Rodolphe Tissot nous déroule son vendredi.

Un lien pour survivre

Le lien du jour du 7-9 est un court-métrage d'animation: "Shelter-E" est un film de 10 minutes en noir et blanc qui raconte une histoire futuriste et mystique avec un explorateur et un homme à tête de cerf.

 

Cette fable SF sort du cerveau tourmenté de l'artiste Stathis Tsemberlidis qui anime le label Decadence Comics avec son compère Lando. Les deux artistes anglais sont influencés par les mondes de Moebius et de Metal Hurlant et font graviter autour d'eux des auteurs indépendants anglais et autant de mondes biscornus en vidéo et sur papier. Tordus et alternatifs, le 7-9 explore les petits imaginaires de Decadence Comics.

Les chroniques du 7-9

À 8h23, retrouvez la chronique des "Causes perdues" de Jean-Mathieu Pernin

À 8h52, la chronique "Rien à voir"  d'Elodie Emery



Retrouvez tous les jours la Matinale du Mouv', de 7h à 9h, présentée par François Sauvestre et Aurélie Champagne, et laissez vos commentaires en direct sur Facebook et Twitter (#7a9lemouv).

>Toutes les émissions sont disponibles par ici.

> Et abonnez-vous au podcast, RSS et I-tunes.

Illustration de couverture : capture d'écran

Commentaires