Les lycéens veulent faire valser Valls

le Reportage de la Rédaction Vendredi 18 octobre 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Les lycéens veulent faire valser Manuel Valls
Des milliers de lycéens français sont descendus dans la rue hier pour protester contre les expulsion de Leonarda, collégienne kosovarde et de Khatchik, lycéen renvoyé samedi en Arménie. Une nouvelle manifestation est prévue ce vendredi.


Marine Laugénie était dans l'un des cortèges parisiens. Son réportage est à écouter ci-dessus.

"Valls démission !" "Stop à la Valls des expulsions !" "Khatchik en France, Valls en Arménie". Hier dans les cortèges parisiens, le ministre de l'Intérieur en a pris pour son grade. Née sur les réseaux sociaux, la mobilisation s'est répandue comme une trainée de poudre, répercutée par les syndicats lycéens FIDL et UNL.

Rassemblement place de la Nation à Paris © Marine Laugénie, le Mouv'

   
Sur la centaine de lycées publics que compte la capitale, une vingtaine étaient bloqués en début de matinée. Rassemblés à la mi-journée sur la place de la Nation, les cortèges parisiens ont convergé vers la place Beauveau, stoppés par la police à quelques mètres des fenêtres du ministère de l'Intérieur.

Ils étaient 2500 selon la police, 7000 selon la FIDL. Mobilisation également à Mende, Grenoble, Avignon et Amiens (où une élève arménienne du lycée Robert de Luzarches est menacée)

Rassemblement place de la Nation à Paris © Marine Laugénie, le Mouv'
 

Sur les lèvres des manifestants, les prénoms de Khatchik Kachatryan, 19 ans, explusé samedi dernier vers l'Arménie et de Leonarda Dibrani, qui fait la une des médias depuis son expulsion le 9 octobre.

Interpellée durant un voyage scolaire, cette collégienne de 15 ans a hérité d'un aller simple vers le Kossovo. Hier son père affirmait avoir menti sur les origines de Leonarda. L'adolescente serait italienne (et donc ressortissante européenne.)

Rassemblement place de la Nation à Paris © Marine Laugénie, le Mouv

Pour les lycéens mobilisés, qu'importent les origines. Tous estiment qu'une carte scolaire devrait tenir lieu de carte de séjour, que les élèves scolarisés en France devraient tous être régularisés.

C'est l'opinion de Lucas et Léo, terminale ES au Lycée Dorian à Paris. Les deux copains ont créé le groupe Facebook où s'organise la contestation.

Cliquez sur le player pour écouter Lucas (à droite) au micro de Sébastien Sabiron

Un nouveau rassemblement est annoncé ce mardi à Paris, à la Bastille. Les cortèges se dirigeront vers la place de la Nation. Les oreilles de Manuel Valls risquent encore de siffler sévère.

Reportage pour le Mouv' signé Marine Laugénie.

Commentaires