Les jeunes grecs vont bouder le vote

Pendant ce temps, à Vera Cruz (old) Vendredi 23 mai 2014

Réécoute
Les jeunes grecs vont bouder le vote
Comme ailleurs dans l'Union, la Grèce semble très distante vis-à-vis des élections européennes de dimanche. L'abstention risque d'être importante, particulièrement dans ce pays étouffé par la troïka. Le parti néonazi Aube Dorée attend son heure.

 

"Je me demande si, aujourd'hui, quelqu'un pour qui je voterais serait encore à même de faire avancer un projet idéologique en Europe. J'en doute. C'est pour ça que je n'irai pas voter." Andrea, comme beaucoup de Grecs, est amer. A 18 ans, il aurait pu voter pour la première fois dimanche. Même scepticisme chez Antonis. Ce chômeur de 22 ans n'attend plus rien des politiciens. "Ca ne sert à rien. Samaras ou un autre, c'est du pareil au même."

"Samaras", c'est Antonis Samaras, l'actuel premier Ministre, négociateur avec la Troïka (FMI, Banque Centrale et Union Européenne, qui ont contraint le pays à des économies drastiques). Un adversaire d'Alexis Tsipras, figure de gauche devenu candidat au poste de président de la Commission européenne.

 

 

Les jeunes Grecs ont quasiment grandi dans la crise. Ils n'ont connu de l'Europe que cette injonction à se serrer la ceinture. Ils n'ont plus vraiment d'espoir de changement, à moins d'un virage radical : ils sont nombreux, comme Georges, à envisager un vote d'extrême droite :

Je pense qu'Aube Dorée est désormais le seul parti qui représente notre pays, qui nous donne de l'espoir, des perspectives. Tous les autres partis ont essayer de rayer notre pays de la carte. Ils s'en fichent, des jeunes.


 

La formation néonazie devrait vivre une soirée de dimanche euphorique. D'autant que le taux d'abstention (qui pourrait atteindre les 60%) va doper son score déjà élevé. Le renouvellement de la classe politique pourrait devenir un enjeu majeur.

Dimanche, cette extrême-droite pourrait l'emporter aux Européennes. Elle est même capable d'un doublé historique : ce week-end, le peuple grec vote aussi pour les Municipales.

 


Reportage : Angélique Kourounis               Mise en page : Augustin Arrivé

Photo de couverture : Cc FlickR Liako

 


 

Parce qu'il y a toujours un Vera Cruz à l'autre bout du monde, retrouvez l'ensemble de nos reportages en cliquant par  !

Et abonnez-vous au podcast, RRS et iTunes.

Commentaires