Les jeunes font parler d’eux !

Mode d'emploi (2015-2016) Mardi 26 mai 2015

Réécoute
Les jeunes font parler d’eux !
Ils ont moins de 30 ans, des envies, des idées, du talent et de l’énergie. Chaque mois, L'Etudiant les met en lumière, en partenariat avec Mouv'! Rencontre avec Axelle Nick, créatrice de vêtements. Elle lance sa toute première collection griffée Axel & Cie cet été.

Axelle Nick, créatrice de vêtements

Elle lance sa toute première collection griffée Axel & Cie cet été 

Axel&Cie propose de re-fabriquer en France des vêtements pour hommes, femmes ou enfants : t-shirts et également polos, sweets, pulls et chemises. Prêt-à-porter stylé, se sont des vêtements confiance, des valeurs sûres, essentiels de la garde-robe et marqueurs identitaires.

La plupart des marques écologiquement irréprochables soit négligent le style soit proposent des prix trop chers pour le plus grand nombre. Le choix qui s’impose entre vêtements lookés, éthiques et abordables est un vrai problème. Axel&Cie entend le résoudre.

Son histoire

Axelle, 23 ans. Militante du style pour toutes et tous, j’ai comme ambition de consacrer mon temps à répondre à un vrai besoin : bien s’habiller et se faire plaisir sans se ruiner ni ruiner la planète.

Passionnée de mode et de design, j’ai d’abord fait des études pointues (aie) dans le textile (les matières, la couleur, les techniques…) puis un master mode et environnement. Passée par la Cité du Design à St Étienne et dans les ateliers Petit h d’Hermès, j’ai décidé de me consacrer pleinement au projet d’entreprise sociale Axel&Cie.

J’ai appris qu’un t-shirt avant d’être porté fait le tour du monde et consomme des quantités hallucinantes d’eau et d’énergie. J’ai saisi à quel point les conditions de productions des vêtements sont dans la majorité des cas désastreuses et peu contrôlées.

Pour autant, s’habiller est nécessaire, se faire plaisir et renvoyer une belle image de soi est indispensable.

J’ai compris l’amour de bien faire et le soucis du détail auprès d’artisans passionnés. J’ai compris que fabriquer beau et raisonné n’est pas forcément une question d’argent, mais plutôt une question d’attention et de bon sens.

J’ai expérimenté la force d’agir à plusieurs dans des projets événementiels, ou dans l’organisation d’exposition. La concurrence tue, la coopération génère du progrès, individuel et collectif.

C’est à partir de tout cela que naît et se développe le projet Axel&Cie.

 

www.axeletcie.fr

 

 

 

Commentaires