Les investisseurs chinois débarquent dans le sport européen

Mouv' On Sport (2015-2016) Mercredi 09 septembre 2015

Réécoute
Alibaba, le géant chinois, lance sa société de sports
Alibaba, société chinoise de commerce électronique, a annoncé ce matin le lancement d'Alibaba Sports Group. Les investisseurs chinois veulent-ils tout rafler dans le sport mondial ? Alexandre Bailleul, fondateur de SportBuzzBiz, nous donne son avis.

Alibaba, le géant chinois du commerce électronique a annoncé ce matin le lancement de sa filiale sports Alibaba Sports Group destinée à l'organisation d'évènements sportifs, la billeterie ou encore l'information sportive.

Cette société n'ambitionne rien de moins que "transformer l'économie du sport en Chine". Allié à Sina qui détient notamment Weibo - le Twitter chinois- nul doute que le groupe a les moyens de ses ambitions.

D'autant plus que depuis quelques temps, c'est la mode pour les investisseurs chinois de venir dépenser (faire fructifier) leur argent dans le sport européen. Ce n'est pas la première fois que Alibaba investit dans le sport puisque le géant avait déjà dépensé 168 millions d'euros pour une participation dans le club chinois de Guangzhou Evergrande. 

 

Wanda à sa suite

Autre groupe chinois intéressé par le sport : Wanda. Le groupe dont les activités vont de l'immobilier au cinéma a racheté pour 650 millions d'euros World Triathlon Corporation qui organise les IronMen à travers le monde ainsi que 20% de l'Athlético Madrid et la société InFront, détentrice de nombreux droits sportifs.

Première européenne : le club de Ligue 2 de Sochaux est passé intégralement cette année sous pavillon chinois.

Pourquoi tant d'investissements chinois dans le sport ? Que vient faire Alibaba là dedans ?

On en parle avec Alexandre Bailleul, fondateur du site SportBuzzBizz, spécialisé dans l'actu du sport business et du marketing sportif.

 

 


Crédit Photo : Capture d'écran YouTube

 

Commentaires