Les hommes, de quoi parlent-ils ?

Rien à voir Mercredi 09 juillet 2014

Réécoute
Les hommes, de quoi parlent-ils ?
Il y a un peu plus de 20 ans, un dénommé John Gray a semé la zizanie sur cette planète en commettant un best seller appelé Les Hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus. Heureusement que d'autres, en l'occurrence, un cinéaste, nous livrent des réflexions un peu plus subtiles sur le sujet.

Est-ce que les différences entre hommes et femmes déterminent tout ou une partie de nos caractères ? Est-ce que nos attributs féminins font de nous des êtres qui seraient destinés à accueillir, à prendre soin des autres ? Les hommes sont-ils programmés pour la domination, ou biologiquement inaptes à l'expression des sentiments ?

Le film « Les hommes, de quoi parles-ils ? » jette une autre lumière sur ces questions. Deux vieux amis se croisent par hasard dans le hall d’un immeuble. L’un est en larmes, il sort de chez son psy ; l’autre a la mine attaquée de ceux qui ont voulu faire passer un chagrin à coups de gin tonic.

 

Ils ne sont pas vus depuis le lycée, ils s’assoient, ils fument une clope, ils discutent. Une super belle scène qui bouscule les codes classiques de la virilité. Ils sont en chiens : l’un pleure et l’autre est fauché, deux trucs interdits par les codes traditionnels, et ils ont une discussion d’hommes, pudique et sincère.

Un film qui joue avec les stéréotypes de genres, sans prolélytisme ni militantisme, juste avec talent.


> Retrouvez toutes les chroniques d'Elodie Emery

> Abonnez-vous au podcats, RSS et iTunes

Commentaires