Les films de Sony en vadrouille

L'actualité numérique Lundi 01 décembre 2014

Réécoute
Les films de Sony en vadrouille
Victime d'une grosse opération de hacking la semaine dernière, Sony Pictures a eu la désagréable surprise de voir quatre de ses prochaines productions atterrir sur les sites de torrents.

 

C'est un scénario digne d'un épisode de série télé. La semaine dernière, les employés américains de Sony Pictures Entertainment, la branche cinéma de l'entreprise japonaise, ont vécu une aventure peu banale : ils ont subitement vu leurs ordinateurs leur envoyer un message haut en couleurs, reproduit ci-dessous.

 

Design sobre.

 

En substance, le texte explique que le réseau professionnel de Sony Pictures a été hacké par un groupe se faisant appeler les Gardiens de la Paix (GOP). En réponse, les équipes techniques ont débranché les serveurs et renvoyé les employés chez eux. Ce qui n'a, malheureusement, absolument pas empêché les hackers de se servir allègrement.

Résultat : depuis peu circulent sur les sites de torrents quatre films estampillés Sony devant sortir au cinéma dans les semaines qui viennent. Mr Turner, Annie, Still Alice et To Write Love On Her Arms se baladent sur le net en toute impunité pour la plus grande joie, on l'imagine, de leurs producteurs.

Le gros enjeu, désormais, c'est de parvenir à trouver les responsables de cette lourde attaque. Et Sony aurait une piste.

Selon nos confrères de Rue89, la piste nord-coréenne serait évoquée. La faute à un film distribué par l'entreprise qui aurait mis le feu aux poudres : The Interview.

 

 

Un film qui aurait forcément déplu à Kim Jong-un, puisqu'il met en scène James Franco et Seth Rogen en mission pour l'assassiner... De là à mandater un groupe de hackers pour casser du serveur? Une affaire à suivre de près.

 


 

Retrouvez toutes les chroniques "L'actualité numérique"

> Abonnez-vous aux podcasts : RSS et iTunes

Commentaires